Etude in vivo du role de la proteine tat dans la pathogenese associee aux infections lentivirales

par Valérie Philippon

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de R. VIGNE.

Soutenue en 1994

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les lentivirus visna et vih-1 infectent respectivement le mouton et l'homme et induisent des maladies a evolution lente. Nous avons etudie a l'aide de modeles animaux murins, le role de la proteine tat dans la pathogenese associee a l'infection par ces virus. Dans la premiere partie du travail, nous avons montre apres injection dans le cerveau de rongeurs, l'effet neurotoxique de peptides correspondant au domaine basique des proteines tat des virus visna et vih-1. Les lesions observees sont caracterisees par la perte de cellules ependymales et neuronales et par l'activation des cellules macrophagiques/microgliales et des astrocytes. La neurotoxicite implique la production de no et la presence des recepteurs nmda. Les cellules microphagiques/microgliales, presentes des 24h apres l'injection, jouent un role preponderant dans l'apparition des lesions. L'injection des peptides toxiques induit l'expression du tnf, de l'il-1, de l'il-6, et de inos. La diminution de l'expression du tnf apres le traitement des animaux a la pentoxifylline induit la chute de l'expression de l'il-1 et de inos et est associee a la reduction de la taille des lesions. La neurotoxicite des peptides tat semble donc faire intervenir la production du tnf. Dans la seconde partie de ce travail, nous avons recherche chez des souris transgeniques l'apparition de lesions associees a l'expression du gene tat des virus visna et vih-1. L'analyse des tissus des animaux a montre que l'expression, meme a bas bruit, du gene tat est correlee a la presence de desordres lymphoproliferatifs. Les organes touches sont la rate, les ganglions lymphatiques, et les poumons. De plus, les souris exprimant le gene tat du virus visna presentent des lesions cutanees. La proteine tat semble donc etre directement pathogene et pourrait contribuer in vivo a la pathogenese associee aux infections lentivirales

  • Titre traduit

    In vivo study of tat protein involvement in pathogenesis of lentiviral infections


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 225 P.
  • Annexes : 523 REF.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1994

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1994PA077177
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.