Etude comparative du caryotype des espèces de la sous-famille des hippotraginés. Application des résultats a la gestion des troupeaux en captivité et a la réintroduction de ces espèces dans leur milieu naturel

par Françoise Claro

Thèse de doctorat en Biologie et sciences de la nature

Sous la direction de Edmond-Paul Cribiu.

Soutenue en 1994

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La génétique est un des outils majeurs pour la gestion de la faune sauvage. Grace a l'analyse du caryotype, il est possible de distinguer des taxons phénotypiquement identiques, de détecter des individus hybrides, d'identifier les porteurs d'anomalies chromosomiques et de mettre en évidence un polymorphisme chromosomique au sein d'une population captive ou sauvage. L'étude comparée des caryotypes peut contribuer a une meilleure compréhension des mécanismes d'évolution chromosomique et des relations phylogénétiques au sein d'un groupe. La famille des bovidés a fait l'objet de très peu d'études cytogénétiques souvent inexploitables dans l'optique d'une analyse comparative. Les techniques fines d'analyse chromosomique mises au point sur les chromosomes de bovidés domestiques ont été appliquées pour établir les caryotypes de six espèces et sous-espèces d'hippotraginés et d'alcelaphines (bovidés): oryx dammah (2n=58), oryx gazella gazella (2n=56), oryx gazella beisa (2n=58), hippotragus Niger (2n=60), addax nasomaculatus (2n=58) et damaliscus dorcas phillipsi (2n=38). L'utilisation de la nomenclature standardisée adoptée pour les bovidés domestiques (iscnda89) a permis de réaliser l'analyse comparée de ces caryotypes. L'etude a conduit aux observations suivantes: la mise en évidence d'une homoeologie élevée entre les chromosomes et bras chromosomiques une similitude importante entre les caryotypes de l'hippotragus noir et de la chèvre domestique l'identification des translocations robertsoniennes caractéristiques des taxons considère. Les données chromosomiques permettent de discuter la position systématique de l'oryx beisa et du damalisque a front blanc. Un schéma d'évolution chromosomique des bovidés met en évidence le degré élève de conservation du caryotype et la prévalence des translocations robertsoniennes. Le caryotype de l'hippotragus noir est proche du caryotype ancestral. L'arbre phylogenique cladistique des bovidés construit a l'aide des caractères chromosomiques fait apparaitre que les alcelaphines et les hippotraginés sont des groupes polyphylétiques


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (205 p.)
  • Annexes : Bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1994
  • Bibliothèque : Muséum national d'histoire naturelle. Bibliothèque centrale.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 124 166
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2013-005360
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.