Analyse et interpretation des premieres donnees de l'experience gallex de detection de neutrinos solaires

par Sylvie Charbit

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de Daniel Vignaud.

Soutenue en 1994

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le but de l'experience radiochimique gallex est de detecter les neutrinos produits par les reactions de fusion de l'hydrogene au coeur du soleil. Le detecteur, installe dans le laboratoire souterrain du gran sasso (italie) est constitue de 30 tonnes de gallium sous forme d'une solution aqueuse de chlorure de gallium. Le #7#1ge, produit par les neutrinos solaires (1 par jour environ) a partir du #7#1ga, est extrait du reservoir cible et sa desintegration est observee dans un compteur proportionnel miniaturise. Le signal electrique obtenu au sortir du compteur est ensuite amplifie, puis echantillonne avec une frequence de 2,5 ghz. Les faibles taux de comptage mis en jeu dans ce type d'experience necessitent une vigilance particuliere quant au rejet du bruit de fond. L'analyse de la forme des signaux permet de distinguer les evenements caracteristiques d'une desintegration de #7#1ge de ceux qui proviennent de la radioactivite ambiante. Les evenements ainsi selectionnes sont passes au crible d'un maximum de vraisemblance dans lequel on ajuste le taux de bruit de fond et le taux de production de #7#1ge. Differentes methodes d'analyse ont ete confrontees afin de s'assurer que les erreurs systematiques sont bien controlees. Les resultats obtenus sont alors compares a une simulation de la forme des signaux en utilisant une technique de monte-carlo. Le resultat de gallex (79 12 snu) confirme aujourd'hui le deficit des neutrinos solaires par rapport aux predictions theoriques (125 - 132 snu). Ce deficit pourrait s'interpreter en termes d'oscillations de neutrinos ou de modeles solaires


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 250 P.
  • Annexes : 79 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1994
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.