Heterogeneite du manteau superieur sous l'est de la chine : faille de tanlu et regions adjacentes. les enclaves des peridotites dans les basaltes cenozoiques

par YIGANG XU

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de J.-C. MERCIER.

Soutenue en 1994

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'etude sur les enclaves de peridotite montre une heterogeneite extreme du manteau superieur a l'aplomb de la faille de tanlu et de ses regions adjacentes (est de la chine). Ces heterogeneites sont l'empreinte de differents processus mantelliques intervenus avant l'eruption des magmas-hotes: une fusion partielle a l'origine des series de spectre petrologique et chimique allant d'une lherzolite primitive a une dunite, en passant une harzburgite deprimee ; un metasomatisme responsable de l'enrichissement en elements incompatibles des roches deprimees et la modification de composition modale ; une remontee diapirique locale de la lithosphere (jusqu'a 35 km) avec reequilibration thermique au contact du manteau environnant. Ces trois processus sont lies les uns aux autres differemment suivant les gisements. La deformation exceptionnellement intense mise en evidence par les mylonites lherzolitiques de yitong, temoigne d'une reactivation de zones de cisaillement mantelliques au moment de l'eruption. Ces zones de cisaillement sont liees au developpement de la faille de tanlu pendant le cenozoique. La presence de wehrlites a grains fins (< 0. 2 mm), qui resultent d'une interaction ancienne entre des peridotites et les liquides infiltres, indique que ces zones de faiblesse du manteau sont les chemins preferentiels pour la circulation de fluides. Le paleogeotherme estime a partir des enclaves de l'est de la chine est caracterise par une augmentation de la temperature en fonction de la profondeur plus rapide que pour le geotherme sous-cratonique. Il ressemble a celui du se de l'australie et est inferieur a ceux des regions actuellement actives. Ceci indique une etape de la maturation au cours de l'evolution tectonique de l'est de la chine pendant le cenozoique. Compte tenu de la presence de kimberlites diamantiferes paleozoiques, le geotherme cenozoique eleve suggere une perte d'epaisseur de la lithosphere d'environ 120 km sous le nord de la chine au cours de 400 ma, par l'erosion thermique


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 224 P.
  • Annexes : 275 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1994
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.