Influence du deficit hydrique sur la physiologie des palmes de diverses varietes de cocotiers (cocos nucifera l. ) : evolution des parametres hydriques, des echanges gazeux et de la composition lipidique des membranes

par ANNE REPELLIN

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Y. ZUILY-FODIL.

Soutenue en 1994

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'evolution des parametres hydriques, des echanges gazeux et de la composition lipidique des membranes de palmes de cocotier (cocos nucifera l. ) provenant de 6 varietes (4 varietes naines: njm, njm vp, nrc ; 1 variete grande: goa ; 1 variete hybride: njm goa ou pb 121) a ete etudiee au cours d'une secheresse naturelle (arbres adultes au champ) et au cours d'une contrainte hydrique edaphique suivie d'une rehydratation (jeunes plantes en pot). Les jeunes cocotiers nains se caracterisent par une vitesse de deshydratation elevee, due a une grande ouverture stomatique et une transpiration cuticulaire importante. Ces caracteres se retrouvent egalement chez les plantes adultes. L'hybride pb 121, au stade jeune presente un comportement intermediaire entre celui de ses parents njm et goa. L'activite photosynthetique nette diminue en reponse a la contrainte hydrique. Ce phenomene resulte de la fermeture des stomates. En effet, les variations du deficit de pression de vapeur d'eau de l'atmosphere, la diminution du degre d'hydratation des tissus foliaires consecutives a l'epuisement de la reserve en eau et l'emission d'un signal racinaire sont trois facteurs induisant la reduction du degre d'ouverture des stomates. Cependant, des facteurs non-stomatiques contribuent egalement a limiter l'activite photosynthetique. Ce phenomene est tres prononce chez les jeunes plantes des varietes naines ayant ete rehydratees. Les facteurs non-stomatiques font intervenir la tolerance protoplasmique des tissus foliaires a la deshydratation. Pour la premiere fois chez le cocotier, ce parametre a ete etudie par l'analyse fine de la composition lipidique des membranes cellulaires. Il s'avere que celle-ci est caracteristique de plantes resistantes a la secheresse. Ainsi, la composition en acides gras des lipides membranaires et en particulier celle des galactolipides chloroplastiques varie peu en reponse a la contrainte hydrique, en particulier chez l'hybride pb 121. D'autres experiences (fuites d'electrolytes) vont dans le meme sens. Au contraire de pb 121, nrc presente une faible tolerance membranaire a la deshydratation. Les criteres physiologiques employes ont permis d'approfondir les connaissances sur la physiologie du cocotier et de completer les donnees agronomiques faisant etat des bonnes performances de pb 121 en conditions hydriques limitees au champ contrairement aux varietes naines. Ces etudes montrent la validite des parametres physiologiques dans la detection precoce des capacites de tolerance a la secheresse


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 200 P.
  • Annexes : 305 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1994
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.