Etude de la structure d'un champ magnétique supportant une nappe de courant pesante : Applications à divers objets astrophysiques (protubérances solaires, disques d'accretion...)

par Thomas Lepeltier

Thèse de doctorat en Astrophysique et techniques spatiales

Sous la direction de J.-J. Aly.

Soutenue en 1994

à Paris 7 .


  • Résumé

    Le travail de these a consiste a modeliser la structure d'une nappe de matiere maintenue en equilibre dans le champ gravitationnel d'une etoile par le champ magnetique de cette derniere. Pour cela, nous avons entrepris une etude systematique de l'equilibre magneto-hydrostatique d'une nappe de matiere infiniment mince soutenue par un champ magnetique irrotationnel. Nous nous sommes places aussi bien dans des systemes cartesiens que cylindriques mais possedant une direction d'invariance. En appliquant rigoureusement des criteres d'equilibre et de stabilite que nous avons etablis, differents modeles ont ete critiques. De plus, nous avons pu reconstruire de facon unique le champ magnetique a partir de certaines conditions limites. Ce travail permet ainsi de mieux comprendre la structure et la stabilite, notamment la longue duree de vie, des protuberances solaires calmes. Il contribue aussi a expliquer comment la matiere d'un disque keplerien peut tomber vers une etoile a neutrons fortement magnetisee une fois que son mouvement de rotation a ete freine au niveau du rayon d'alfven par l'interaction avec la magnetosphere


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (220 p.)
  • Annexes : Référénces bibliogr. Bibliogr. p. 215-218

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Observatoire. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : H VIII-235
  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1994
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.