Importance de la dismutation de l'eau oxygenee dans l'energetique cellulaire chez euglena gracilis z etiolee

par ZAKIA LARHRISSI

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de R. CALVAYRAC.

Soutenue en 1994

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Euglena gracilis cultivee a l'obscurite en presence du lactate comme seule source carbonee montre un parallelisme entre les activites respiratoires et les activites catalatiques au cours du vieillissement de la culture cellulaire, c'est a dire qu'elles sont fortes toutes les deux en phase exponentielle et deviennent faibles en phase stationnaire. L'utilisation de deux inhibiteurs specifiques de l'adenosine triphosphase, le dinitrophenol et le dicyclohexylcarbodiimide a permis de montrer que: la photoconsommation d'oxygene en presence des rayonnements ultraviolets diminue jusqu'a s'annuler sous des fortes doses du dinitrophenol, suggerant d'une part que le dinitrophenol, agit au niveau des ubiquinones, ce qui a ete confirme par l'utilisation des ubiquinones pures de commerce. D'autre part, que l'action du dinitrophenol sur la chaine respiratoire est correlee avec la formation de l'eau oxygenee, puisque cette derniere est inhibee par le dinitrophenol a forte dose (environ 7,33/0#-#4m). L'etude du phenomene chez les cellules adaptees a l'antimycine montre que l'eau oxygenee est formee principalement au niveau de la chaine secondaire, et que les deux souches d'euglena gracilis, adaptee et non adaptee a l'antimycine, tirent leur energie du meme mecanisme. C'est ainsi qu'en presence du dinitrophenol a forte dose, il y a blocage de la respiration et une diminution de la productivite est observee, liee a l'absence de formation d'eau oxygenee. Le dicyclohexylcarbodiimide, connu comme inhibiteur du canal adenosine triphosphatase, a une action directe sur les activites catalatiques qui servent a dismuter l'eau oxygenee en eau et oxygene. C'est ainsi qu'en presence du dicyclohexylcarbodiimide, le pool des nucleotides adenyliques chute en meme temps que la charge energetique baisse, tandis que l'addition du dinitrophenol ne fait chuter que le pool des adenylates sans modifier significativement la charge energetique chez la souche sauvage z et la souche z#a#m. Par consequent, les euglenes incapables de produire de l'eau oxygenee ou de la dismuter montrent une baisse de leur production energetique pendant au moins deux heures. L'etude du phenomene au niveau mitochondrial a montre qu'une mole d'eau oxygenee dismutee est capable de former environ 0,5 mole d'adenosine triphosphate chez les euglenes z et z#a#m, ce qui correspond au 25% du rendement theorique si on admet que la dismutation d'une mole d'eau oxygenee produit au moins 2 moles d'adenosine triphosphate. Il semblerait que ces phenomenes existent aussi bien chez les vegetaux que chez les animaux puisque 1 mole d'eau oxygenee dismutee a partir des mitochondries extraites de foie de rat a ete capable de generer 1,5 moles d'adenosine triphosphate ce qui correspond au 75% du rendement theorique. Sur la base de tous ces resultats il semble bien que l'eau oxygenee participe, en fonction de sa presence et de sa concentration, a l'energetique de la cellule


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 115 P.
  • Annexes : 142 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1994
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.