Clairaut et la figure de la terre au XVIIIe siècle : cristallisation d'un nouveau style autour d'une pratique physico-mathématique

par Irène Passeron

Thèse de doctorat en Épistémologie et histoire des sciences

Sous la direction de Christian Houzel.

Soutenue en 1994

à Paris 7 .


  • Résumé

    Alexis-claude clairaut (1713-1765), a member of the paris royal science academy, published la theorie de la figure de la terre, tiree des lois de l'hydrostatique in 1743. This work, in which he both expounded a necessary and sufficient codnition for the equilibrium of a rotating fluid and laid the bases for the analytical study of the question, is the foundation for subsequent theoretical studies and contains geodesic formulae which are still attributed to him. The work marks the point at which one scientific style gave way to another. The new style defined a hierarchy of arguments and of objectives. The interest in methods and effectiveness of calculation shows the extent to which the geometric or metaphysical outlook had been rejected. This thesis studies how the problem of the shape of the earth led french mathematicians in the science academy to create a new field of reasoning, and why this question was a "good" question from an institutional and scientific point of view. The analysis is based on the one hand on clairaut's career and on the other on the demonstrative structure of his work. They both enable us to understand the development of scientific practice at the turn of the eighteenth century. The controversy between "cartesians" and "newtonians" cannot be understood from the sole point of view of an opposition between systems, for clairaut's newtonianism is part of a more specifically mathematical movement, the result of a new way of working in physics and mathematics; what we see is mathematics creating physics rather than physics using mathematics.


  • Résumé

    Alexis-claude clairaut (1713-1765), membre de l'academie royale des sciences de paris, publie en 1743 la theorie de la figure de la terre, tiree des lois de l'hydrostatique, ou il explicite non seulement une condition necessaire et suffisante d'equilibre d'un fluide en rotation mais fonde l7etude analytique de la question. Ce texte est a l'origine des etudes theoriques qui suivirent et contient des formules de geodesie qui lui sont toujours attribuees. Cet ouvrage se situe au point de basculement d'un style scientifique vers un autre. Ce nouveau style definit la hierarchie des arguments comme celle des objectifs. L'interet accorde aux methodes et a l'efficacite du calcul temoigne de la distance prise par rapport aux problematiques geometriques ou metaphysiques. La these explore la facon dont les mathematiciens francais de l'academie des sciences ont cree un nouvel espace de raisonnement a partir du probleme de la figure de la terre et pourquoi cette question etait d'un point de vue institutionnel et scientifique, une "bonne" question. L'analyse est menee a partir de la trajectoire personnelle de clairaut d'une part, et a partir de la structure demonstrative de son ouvrage d'autre part. L'une et l'autre ont l'avantage d'expliciter l'evolution de la pratique scientifique au tournant du xviiie siecle. La controverse entre "cartesiens" et "newtoniens" ne peut etre comprise sous l'angle unique d'une opposiiton de systemes : le newtonianisme de clairaut participe d'un mouvement plus specifiquement mathematique, organise par une nouvelle forme de travail physic-mathematique, qui est davantage une mathematique creant de la physique qu'une physique faisant appel a des mathematiques.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1994 par ANRT à Lille

Clairaut et la figure de la terre au XVIIIème siècle : cristallisation d'un nouveau style autour d'une pratique physico-mathématique


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (423 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 400-416. Annexes. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Savoirs, textes, langage. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : CRATS 2092
  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie . Section Mathématiques-Informatique Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : THESE 06220
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 18684

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut de recherches historiques du Septentrion. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MIC TH 1757
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 3715
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1994 par ANRT à Lille

Informations

  • Sous le titre : Clairaut et la figure de la terre au XVIIIème siècle : cristallisation d'un nouveau style autour d'une pratique physico-mathématique
  • Détails : 1 vol. (416 p.)
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.