Aspect et temps en japonais

par France Dhorne

Thèse de doctorat en Lettres

Sous la direction de Antoine Culioli.

Soutenue en 1994

à Paris 7 .


  • Résumé

    In this thesis on aspect and tense in japanese, we question the existence of specific forms for the category os aspect in japanese, as they have been analysed by the linguists of the lexical semantic currents. We claim that aspect is the semantic product of operations which concern several morphological paradigms of ja panese language. We point out the articulation of these paradigms. From the point of wirw of general linguistics and of methodology, to avoid a non-pertinent application of an occidental epistemologig conception about a foreing language, we consider the problematic of tense from the point of view of dynamism and sttis in language. On another part, we claim that the categories of tense and aspect cannot be limited to the linguistic category of verb only. We prove. On the basis of linguistics facts in japanese, that a language owns many markers for stabilisation of processes, and that dynamism appears when there are no markers of this type. So dynamism would be original and related to the act of speech.

  • Titre traduit

    Aspect and tense in japanese


  • Résumé

    Dans cette these sur l'aspect et le temps en japonais, nous remettons en question l'existence de formes specifiques des valeurs aspectuelles dans la langue japonaise, telles qu'elles ont pu etre analysees par les courants de la semantique lexicale. Nous montrons que l'aspect est le produit semantique d'operations qui mettent en cause plusieurs paradigmes morphologiques de la langue japonaise, et nous mettons en evidence la facon dont ces paradigmes s'articulent entre eux. Au plan de la linguistique generale, et du point de vue de la methodologie, pour eviter une application inconsideree d'une conception occidentale sur une langue etrangere, nous considerons la problematique du temps a partir de celle du dynamisme et du statique dans la langue d'une part, et nous posons d'autre part le probleme de la pertinence d'une limitation des categories de l'aspect et du temps au verbe uniquement. Nous montrons, a partir des faits de langue japonais, que la langue possede un grand nombre de marques de stabilisation des processus, et que le dynamisme nait de l'absence de ces marques. Le dynamisme serait donc originel et lie a l'acte de langage.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2005 par Ophrys à Paris

Aspect et temps en japonais


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (562 f.)

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 18677-<1,2>

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 3655
  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la Documentation. Bibliothèque universitaire Lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Mf 14333
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2005 par Ophrys à Paris

Informations

  • Sous le titre : Aspect et temps en japonais
  • Dans la collection : Bibliothèque de Faits de langues
  • Détails : 1 vol. (304 p.)
  • ISBN : 2-7080-1128-6
  • Annexes : Bibliogr. p. [290]-304
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.