Le cadre historique et socio-economique de la protection sociale au cameroun. Theories et pratiques

par EMMANUEL PEM KAMLA

Thèse de doctorat en Droit privé

Sous la direction de MONIQUE CHEMILLIER GENDREAU.

Soutenue en 1994

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'etude des problemes de protection sociale dans un pays en voie de developpement industriel comme le cameroun m'autorise a enoncer les regles juridiques au niveau du droit positif moderne. Dans cette recherche, la partie historique concerne les coutumes et les normes sociales, les faits et les situations que vivent les groupes basa'a et bali qu'on retrouve respectivement dans la partie d'expression francaise et anglaise du point de vue officiel. Dans le processus de description et d'evaluation des formes traditionnelles et modernes de la protection sociale, je pars de l'idee que dans chaque societe, il existe des systemes de protection qui varient en fonction des structures sociales, du degre de solidarite et d'affinite que les personnes eprouvent les uns a l'egard des autres pour le partage des biens et services. Il faut tenir compte pour cela de l'histoire, des aspects juridiques et des conditions socio-economiques des peuples qui les vivent. Ce travail n'a pas la pretention de comparer des systemes de protection sociale, car, dans la pratique, chaque groupe, chaque nation propose une experience specifique; meme si les themes et les risques sociaux, humains sont identiques, leur importance varie en fonction des structures socio-economiques, culturelles et politiques. Le cas du yum et du djangi sont des exemples-types des formes de solidarite. Les societes locales peuvent contribuer a la promotion d'une protection sociale riche et variee au niveau de la naissance, de la maladie, de la vieillesse, et de la mort.


  • Résumé

    The leading idea in describing and assessing the forms of social protection is that, in every society, the systems of protection vary according to the social structures and affinities between the people to share the goods and services. For that reason, the land, the history, the means of life and the socio-economic conditions are what i bring into consideration. In so doing, the human and physical factors are my key elements. In this approach, the examples of the basa'a and bali groups in the central, the littoral and north-west regions retrace the traditionnal forms of social protection in rural areas and their transposition in city popular areas. Theses examples illustrate the situation of the majority of inhabitants in this country if we refer to official statistics, only 10% are covering in the modern social welfare system. The creation of nation -state in the modern western societies is obedient to reasons which cannot be easily exported to our countries where conception of life and social interaction are experienced very differently. Of course, ways and means can be found for a new pratice of social protection. In our society in crisis, the basical needs of different members of the same community can be satisfied only by a solidarity which in this case appears through the yum and the ndjangi and through the falily as the ground of society.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : THESE NON REPRODUITE

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.