L'écriture et la cohésion de l'oeuvre : une analyse des métaphores du corps et de la matière dans Pierre ou les ambigui͏̈tés

par Hélène Guillaume

Thèse de doctorat en Études anglophones

Sous la direction de Philippe Jaworski.

Soutenue en 1994

à Paris 7 .


  • Résumé

    Ce travail essaie d'expliquer les incohérences apparentes de Pierre en analysant l'organisation textuelle et le réseau métaphorique qui redouble l'action par sa propre chaine causative. L'histoire personnelle, littéraire et politique suggère un désir de vengeance de Melville contre une autorité oppressive : nous tentons de démontrer que le roman assouvit cette vengeance en détruisant les modèles qui se prêtent à l'argumentation autoritaire, en particulier la figure paternelle. Le corps des personnages, la famille Glendinning et le texte même apparaissent comme des ensembles corporels en instance de corruption, auxquels une autorité tyrannique donne une apparence de cohésion vitale en les moulant d'après un modèle idéal. Ces ensembles trompeurs prétendent détenir la parole véridique, mais se révèlent muets et creux. Contre leur mutité, la voix de la vérité et de la vie ne peut apparaitre que comme l'acte qui défait ce modèle. Elle surgit dans la voix narratrice qui parcourt ironiquement un texte fait d'un patchwork de brides stylistiques, mais aussi dans l'intrigue, sous la forme d'une influence magique associée à l'écriture, qui détermine la tragédie et précipite la concrétisation des qualifications morbides de la fausse cohésion de l'autorité latente depuis toujours dans les métaphores. C'est alors la représentation métaphorique du pouvoir de la littérature qui reprend la puissance divine de donner vie, sens et cohérence à la matière morte, mais en ayant au passage fui la substance et démantelé les structures de la filiation et la figure paternelle.

  • Titre traduit

    Formlessness, writing and the quest for consistency : an analysis of body and matter metaphors in Pierre or the Ambiguities


  • Résumé

    We have tried to explain Pierre's complex symbols and special logic, analysing the textual organisation and the metaphors, which present an autonomous chain of causes. Death is associated with bodies made of material, passive and unrelated elements, shaped into reproductions of an ideal model by authority, which bases its power on this capacity. Thus the text is a patchwork of inconsistent styles and genres mocking popular models. The Glendinnings are a collection of reproductions of the father's empty identity, incapable of original action. The characters' bodies metaphorically appear as dead matter. All of those "bodies" are false appearances: the voice of truth and life exists only as an act of transformation of the tyrannical model. This voice appears in the narrator's ironical voice, and also in a mysterious influence which interferes with the plot, determining Pierre's tragic fascination. We think this influence, which is associated with writing, represents the power of literature. It reveals the 'bodies' of the novel as corpses. With the incest motif, Pierre finally makes sense as a symbolic destruction of father-centered authority. The magical, scriptural influence dismantles the tyrannical structure of filiation. The novel assumes again the divine power of breathing life, consistency and meaning into dead matter, but in doing so it disposes of the corporeal models used by authority, and of the father figure.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (437 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TL (1994) 064
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 17769

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 2339
  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la Documentation et de l'Edition. Bibliothèque universitaire Lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Mf 14877
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.