Activite transcriptionnelle de la region p10 du baculovirus d'autographa californica (acmnpv) en cellules infectees et non infectees. Mise en evidence d'un transactivateur

par MARIE-HELENE OGLIASTRO

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Martine Cerutti.

Soutenue en 1994

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Une des particularites du baculovirus est d'exprimer en fin d'infection virale deux proteines en grande quantite : la polyedrine et la p10. Dans la premiere partie de cette etude, nous avons montre qu'il existait une competition dans l'expression de ces deux genes et etudie l'importance de la region intragenique de p10 dans la regulation de sa transcription. Dans la deuxieme partie, nous avons montre que le gene p10 pouvait etre transactive lors de l'expression d'un recepteur nucleaire sous le controle du promteur polyedrine. Nous avons etudie les modalites de cette transactivation. Dans une troisieme partie, nous avons recree l'environnement naturel du gene p10 dans un vecteur plasmidique. La transfection de ces constructions dans des cellules non infectees d'insecte et de mammifere nous a permis d'obtenir l'expression d'un gene rapporteur insere a differentes positions dans le gene p10.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 132 P.
  • Annexes : 475 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1994
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.