Homing et recirculation des lymphocytes dans un modele murin de diabete insulino-dependant de type i : la souris nod. mecanismes impliques dans le developpement de l'infiltration lymphocytaire du pancreas

par Christelle Faveeuw

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de PIERRE ANDREE CAZENAVE.

Soutenue en 1994

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La souris nod est un modele d'etude du diabete insulino-dependant de type i qui resulte de la destruction selective, par les lymphocytes t, des cellules beta secretrices d'insuline des ilots de langerhans. Cependant, les mecanismes controlant le developpement de l'infiltration des ilots ne sont pas completement elucides. L'etude des proprietes migratoires des sous-populations lymphocytaires dans les organes lymphoides chez la souris nod et differentes souris controles a montre (1) qu'il n'existait pas d'anomalie specifique a la souris nod, et (2) que le homing des lymphocytes dans les organes lymphoides de souris est controle par des mecanismes specifiques des souches de souris en plus des mecanismes specifiques d'organes et de sous-populations lymphocytaires deja decrits. Nous nous sommes ensuite interesses aux mecanismes pouvant etre impliques dans le developpement de l'insulite. On observe l'apparition de veinules endotheliales hautes (veh) au niveau des infiltrats insulaires ainsi que l'expression successive des adressines mucosale et peripherique par ces veh. L'infiltrat lymphocytaire comprend une forte proportion de cellules memoire/activees parmi lesquelles se comptent les cellules diabetogenes. Ces dernieres, presentes dans la rate des souris agees de plus de 15 semaines et des souris diabetiques, sont faiblement representees dans les ganglions lymphatiques. En effet, les lymphocytes t de ganglions lymphatiques transferent peu le diabete chez des receveurs irradies. Au cours du developpement spontane de la maladie, les lymphocytes naifs ont la possibilite de recirculer en permanence au sein de l'ilot. Cette recirculation implique la l-selectine et une integrine alpha-4. Par contre, au cours du transfert de l'insulite chez des receveurs irradies la migration des lymphocytes dans l'ilot implique l'integrine alpha-4, mais est independante de la l-selectine. Cette voie de migration favorise l'entree des cellules diabetogenes, qui n'expriment pas la l-selectine.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 180 P.
  • Annexes : 353 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1994
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.