Contribution a l'etude des facteurs de croissance et de differenciation du pancreas endocrine. Role de l'hormone de croissance et de facteurs de differenciation des cellules neuronales dans le developpement des ilots de langerhans

par MICHEL POLAK

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de P. CZERNICHOW.

Soutenue en 1994

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Notre laboratoire est interesse par la comprehension des mecanismes qui controlent la croissance et la differenciation des cellules beta du pancreas endocrine, les cellules qui synthetisent l'insuline. Notre travail a ete consacre d'une part a l'etude de facteurs de croissance des cellules beta tels que l'hormone de croissance et la prolactine et d'autre part a montrer que les facteurs impliques dans la differenciation et la survie des cellules neuronales pourraient avoir un role dans le developpement du pancreas endocrine. Nos resultats utilisant l'autoradiographie quantitative sur des coupes de pancreas nous permettaient de conclure a l'existence d'une liaison specifique de l'hormone de croissance humaine sur les ilots de langerhans, cette liaison presentait des caracteristiques cinetiques compatibles avec un role in vivo. Ces sites de liaison etaient presents sur la cellule beta. La specificite de ces sites de liaison etait lactogenique suggerant un role important de la prolactine sur la cellule beta. Bien que les cellules insulaires ne derivent pas de la crete neurale, elles partagent avec les neurones certaines molecules. Pour examiner plus avant cette relation, nous nous sommes demandes si des molecules importantes pour la differenciation et la survie des neurones tels le nerve growth factor (ngf), la laminine et la fetuine pouvaient induire des effets phenotypiques sur des cellules secretrices d'insuline en culture, et si les effets du ngf etaient dus au meme appareil de transduction et a l'activation des memes genes de reponse precoce que l'effet du ngf sur les cellules pc12, derivees d'un pheochromocytome de rat. En conclusion, certaines lignees de cellules insulino-secretrices, les cellules rinm5f ont le potentiel de developper sous l'influence du ngf des prolongements cytoplasmiques qui, parce qu'ils contiennent des neurofilaments, peuvent etre rapproches des prolongements neuronaux. Les recepteurs de haute et basse affinite au ngf sont non seulement exprimes par des lignees de cellules insulaires mais aussi par des cellules insulaires foetales en culture primaire. L'appareil de transduction du signal cree par l'adjonction de ngf est fonctionnel dans ces cellules. Ces recepteurs peuvent etre ajoutes a la liste des marqueurs neuronaux presents sur les cellules beta du pancreas. Ces cellules constituent donc un nouveau modele d'etudes des actions du ngf. L'importance de ces resultats, la signification physiologique de la presence de ces recepteurs restent a elucider. Ce travail est a notre connaissance le premier qui suggere que les facteurs de croissance nerveux pourraient jouer un role dans la differenciation precoce et la croissance du pancreas endocrine


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 154 P.
  • Annexes : 356 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1994
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.