Mutagenese dirigee du recepteur humain de l'insuline. Role de la n-glycosylation de la sous-unite beta et de deux sequences conservees du domaine tyrosine kinase

par ISABELLE LECONTE

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de E. CLAUSER.

Soutenue en 1994

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'insuline transmet ses actions physologiques en se liant a un recepteur specifique present a la surface de toutes les cellules de l'organisme. Ce recepteur est un heterotetramere compose de deux chaines alpha extracellulaires liant l'insuline, et de deux chaines beta transmembranaires possedant, dans leur domaine intracellulaire, une enzyme de type tyrosine kinase activee par la liaison de l'hormone sur la chaine alpha. Dans une premiere partie, nous avons mute, individuellement ou de maniere groupee, les quatre sites potentiels de n-glycosylation (asn#7#4#2, asn#7#5#5, asn#8#9#3 et asn#9#0#6) de la sous-unite beta du recepteur. L'expression dans des cellules heterologues (cho) des recepteurs deletes d'une, deux ou quatre chaines oligasaccharidiques nous a permis de montrer que tous les sites de n-glycosylation de la sous-unite beta sont utilises in vivo. La suppression de ces chaines saccharidiques n'a aucune influence sur la maturation, l'expression a la membrane et la liaison de l'insuline. La suppression de la chaine localisee pres de la membrane plasmique (asn#9#0#6) provoque un defaut majeur de l'autophosphorylation et de l'activite tyrosine kinase des recepteurs purifies, ainsi que l'incapacite de ces recepteurs a transmettre les effets physiologiques de l'hormone a l'interieur de la cellule. Dans une deuxieme partie, nous avons etudie deux sequences conservees du domaine tyrosine kinase du recepteur. Ces deux sequences sont situees de part et d'autre du site majeur d'autophosphorylation, et sont retrouvees dans l'ensemble des proteines kinases a specificite tyrosine. Dans les proteines kinases a specificite serine/threonine, ces deux sequences sont differentes, mais conservees dans cette sous-famille. Par mutagenese dirigee, nous avons change l'une, l'autre ou les deux sequences pour leurs homologues trouvees dans les proteines kinases a specificite serine/threonine. Les recepteurs mutants sont exprimes a la membrane cellulaire, lient l'insuline avec une affinite normale, mais ne transmettent plus les effets physiologiques de l'insuline a l'interieur des cellules. D'autre part, l'insuline ne stimule pas l'autophosphorylation et l'activite tyrosine kinase de ces recepteurs qui n'ont pas acquis d'activite serine kinase


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 236 P.
  • Annexes : 452 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1994
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.