Etude de la reponse t cytotoxique specifique du virus de l'immunodeficience humaine a partir de differentes cohortes de sujets infectes

par SALMA LAMHAMEDI CHERRADI

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de J.-G. GUILLET.

Soutenue en 1994

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La reponse lymphocytaire t cytotoxique (ctl) represente une composante importante des reactions immunes mediees contre des virus. L'etude presentee dans ce memoire concerne la caracterisation de la reponse ctl specifique d'antigenes du virus de l'immunodeficience humaine de type i (vih-1) chez des individus seropositifs pour ce virus. La premiere etape de ce travail a ete realisee a partir d'un nombre important de sujets seropositifs aux stades asymptomatiques de l'infection. La recherche de ctl specifiques de vih-1 a ete faite a l'aide d'une technique de restimulation in vitro des lymphocytes du sang peripherique par des cellules blastiques autologues, l'activite cytolytique etant revelee sur des lignees lymphoblastoides b infectees par differents virus de la vaccine dont le genome a ete recombine avec les genes correspondant aux principales proteines de vih-1. Cette approche a revele chez ces patients que la reponse cytotoxique specifique d'antigenes du vih, mediee par la sous-population de lymphocytes t cd8#+, est extremement intense et polymorphique. En effet, un meme patient est capable de reconnaitre simultanement differentes proteines virales. Une analyse en dilution limite (lda) a permis de confirmer une frequence importante de precurseurs de ctl chez ces individus. Les resultats obtenus mettent en evidence une bonne immunogenicite d'epitopes conserves parmi les differents isolats viraux du vih et presents sur les differentes proteines de structure, mais aussi sur certaines proteines de regulation dont principalement la proteine nef. L'etape suivante a ete de comparer les caracteristiques de la reponse ctl anti-vih chez des sujets seropositifs a des stades differents de l'infection, ceci dans le but de preciser le role in vivo de cette reponse immune. En particulier, une etude debutee depuis 2 ans a partir de sujets venant d'etre infectes par le vih nous a permis de montrer que les ctl apparaissent tres rapidement apres la seroconversion, et que les proteine s de structure seraient plus antigeniques a ce stade que les proteines de regulation. L'evolution de la reponse ctl a pu etre etudiee chez la majorite de ces sujets, montrant des profils differents d'un individu a l'autre. Il sera particulierement interessant de suivre l'evolution clinique ulterieure de ces differents sujets. Nous avons ensuite choisi de determiner les epitopes reconnus par ces ctl sur la proteine nef, car c'est la proteine la plus frequemment reconnue par des ctl anti-vih. Son expression precoce au cours du cycle viral suggere un role particulierement efficace de ctl specifiques de cette proteine qui pourraient permettre une elimination des cellules infectees avant le relargage de nouveaux virions. La recherche systematique de ces epitopes sur la proteine nef entiere a permis de mettre en evidence la reconnaissance preferentielle de la region centrale de cette proteine (entre les acides amines 73-147). A l'aide de peptides synthetiques, nous avons pu definir dans cette region immunodominante l'existence d'au moins dix epitopes reconnus par des ctl en association avec dix molecules hla de classe i, c'est a dire pouvant etre immunogenes dans une optique vaccinale chez la majorite de la population. Cette etude a par ailleurs permis de mettre en evidence l'existence, sur de courts segments peptidiques d'une quinzaine d'acide amines, de plusieurs epitopes se chevauchant et pouvant etre reconnus en association avec differentes molecules hla de classe i. La meme observation a egalement pu etre faite dans une etude menee au cours d'un protocole de vaccination utilisant le virus de la vaccine recombine avec le gene codant pour la gp 160 de vih-1, ce qui nous a permis de montrer une reconnaissance de la sequence peptidique 315-329 (presente dans la boucle v3) en association avec trois molecules hla differents. L'ensemble de ces resultats est discute en fonction du role de cette reponse ctl au cours de l'infection par le vih, de sa modification eventuelle par des protocoles d'immunotherapie, et de son induction par differentes approches vaccinales


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 224 P.
  • Annexes : 715 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 1994 793
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1994
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.