Contribution a l'etude de preparations anti-vih-1 chez l'homme (suivi de la reponse cytotoxique au cours de differents essais cliniques). Etude de la lactoferrine au cours de l'infection a vih-1

par MARIE CHRISTINE DEFER

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de D. ZAGURY.

Soutenue en 1994

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'activite suppressive de facteurs solubles d'origine cellulaire ayant la propriete de supprimer la fonction t a ete etudiee, afin d'evaluer leur importance dans l'immunosuppression observee au cours du sida. L'ifn-alpha est responsable de la diminution puis l'absence de reponse immunitaire cellulaire a la fois vis-a-vis des antigenes specifiques du vih-1 mais aussi des antigenes de rappels puisque chez des patients sida, un traitement incluant l'ifn-alpha formole a permis le retablissement des reponses proliferatives t. La deficience en lactoferrine, molecule appartenant a la famille des transferrines ayant une activite anti-microbienne et anti-oxydante, pourrait contribuer a l'installation des infections opportunistes, au phenomene d'apoptose mais aussi a l'immuno-suppression par le manque d'apport en fer aux lymphocytes t actives


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 181 P.
  • Annexes : 383 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1994
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.