Effets des organophosphores sur le systeme muscarinique de l'hippocampe du lapin au cours de l'ontogenese

par JACQUES NIO

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de M.-J. BESSON.

Soutenue en 1994

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Notre travail comporte deux parties, une etude electrophysiologique et une etude autoradiographique. Il a ete compare les effets du paraoxon et de l'eserine sur l'activite electrique des cellules pyramidales du champ ca1 de l'hippocampe du lapin (p2 a p60). Une etude des modifications spontanees de la frequence de decharge, a la suite d'injections intracarotidiennes de paraoxon et d'eserine ainsi que d'ejections iontophoretiques de paraoxon, d'eserine, d'acetylcholine et d'atropine, a mis en evidence une action differente de la part du paraoxon et de l'eserine. Chez l'animal adulte, le paraoxon a une action inhibitrice sur les cellules pyramidales, alors que l'eserine augmente la frequence de decharge des cellules enregistrees. Chez les animaux plus jeunes les effets sont inverses, ils deviennent ceux observes chez l'adulte entre p2 et p18. Nous avons etudie aussi le developpement ontogenetique des recepteurs muscariniques dans l'hippocampe du lapin (de p2 a p60) utilisant la methode radioautographique. Les sites muscariniques ont ete marques avec le (3h)-quinuclidinyl-benzilate et les sous-types de recepteurs m1 et m2 l'ont ete avec respectivement le (3h)-pirenzepine et la (3h)-oxotremorine. La distribution des recepteurs a ete comparee a celle de l'acetylcholinesterase sur des coupes histologiques adjacentes. Ces deux composantes cholinergiques augmentent en intensite durant les trois premieres semaines post-natales. L'acetylcholinesterase est tres faible dans l'hippocampe des lapins de p2. A p8 et dans les jours suivants, la coloration de l'acetylcholinesterase est plus prononcee dans les champs ca3 et ca4 que dans ca1 et ca2. Au contraire, les recepteurs m1 sont plus nombreux dans ca1 et ca2 que dans les champs ca3 et ca4 a tous les ages etudies. Les recepteurs m2 sont seulement observes a p45 et ont une distribution relativement homogene. Cette etude montre une evolution differente de la distribution de l'ache et des recepteurs m1 et aucune correspondance evidente entre les 2 marqueurs cholinergiques n'a ete observee. Une complementarite d'action entre la presence des recepteurs muscariniques, l'acetylcholinesterase et les enregistrements electrophysiologiques est observee


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 285 P.
  • Annexes : 338 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1994
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.