Etude de quelques proprietes physiologiques et pharmacologiques des neurones du noyau vestibulaire median chez le cobaye

par NICOLAS VIBERT

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de A. BERTHOZ.

Soutenue en 1994

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les neurones du noyau vestibulaire median jouent un role determinant dans les processus de stabilisation du regard et de la posture d'origine vestibulaire. Cette these decrit une serie d'etudes, menees in vivo et in vitro, qui s'attachent a preciser les proprietes physiologiques et pharmacologiques de ces neurones chez le cobaye. Apres hemilabyrinthectomie par exemple, les neurones vestibulaires medians ipsilateraux a la lesion cessent de decharger spontanement. Ils recuperent ensuite une decharge de repos normale, au cours du processus de compensation vestibulaire. Une premiere etude comportementale a permis de quantifier la recuperation du reflexe vestibulo-oculaire horizontal du cobaye apres cette lesion, en montrant que la compensation vestibulaire dynamique est beaucoup plus lente que celle des deficits statiques. Pour tenter de comprendre les mecanismes cellulaires sous-tendant ces phenomenes, nous avons etudie les neurones du noyau vestibulaire median sur deux types de preparations in vitro. Sur des tranches de tronc cerebral a ete entreprise, a l'aide d'enregistrements electrophysiologiques intracellulaires, une etude globale de la pharmacologie des trois types de neurones definis dans ce noyau. Il s'agissait de determiner quels types de recepteurs aux neuromediateurs classiques etaient presents dans cette structure, et de detailler les consequences de leur activation sur le potentiel de membrane, la resistance membranaire et l'activite spontanee des neurones. Ces donnees sont ensuite discutees dans le contexte de la physiologie vestibulaire normale. La derniere partie du travail presente les resultats preliminaires obtenus sur une preparation de cerveau entier isole et perfuse de cobaye, maintenu in vitro. Elle permet des enregistrements intracellulaires de neurones vestibulaires secondaires, identifies par leurs connexions synaptiques. Cette preparation devrait permettre de renforcer les correlations entre les resultats cellulaires obtenus in vitro et les donnees fonctionnelles issues des travaux in vivo


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 374 P.
  • Annexes : 572 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 1994 707
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1994
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.