Tectonique du segment meridional de la faille philippine, mindanao oriental, philippines : passage d'une zone de collision a une zone de decrochement

par RAMON QUEBRAL

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de C. RANGIN.

Soutenue en 1994

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Notre etude se concentre sur le segment meridional de la faille philippine. Cette faille, un grand decrochement intra-arc dans une region de convergence oblique, traverse la ceinture mobile philippine dans toute sa longueur. Au sud, dans la mer des moluques, les arcs de sangihe et d'halmahera entrent en collision suite a la fermeture totale de la mer des moluques. Le but principal de ce travail est d'etudier le passage de la zone de collision active a la zone de decrochement pur. L'etude stratigraphique et lithologique montre que la plupart de mindanao appartient paleogeographiquement a un meme ensemble, l'arc d'halmahera. Les unites de daguma et de saranggani montrent des affinites stratigraphiques avec la marge eurasiatique mais sont deja incorporees tectoniquement dans la ceinture mobile. Le bassin d'agusan-davao, d'age miocene superieur, est donc un bassin intra-arc et non le site d'un ancien contact entre deux arcs. D'autre la formation du bassin est anterieure a la faille philippine. Quant a l'unite de pujada, elle represente une ecaille de croute du bassin des moluques incorporee au front de l'arc de sangihe. La region du golfe de davao marque un changement de polarite structurale entre les deux grands ensembles. Tandis que l'arc d'halmahera est caracterise par des vergences vers l'ouest, l'arc de sangihe montre tout au contraire une vergence vers l'est. Pour mieux comprendre l'evolution spatio-temporelle de la partie orientale de mindanao, nous avons tout d'abord opere une distinction entre (1) la faille philippine, limitee a une zone de deformation tres etroite et nette, et (2) les structures compressives plus anciennes, liees a la collision des arcs, dont la deformation s'etend sur une vaste region. Celles-ci s'expriment par des chevauchements qui constituent les cordilleres et par une ceinture de plis dans le bassin d'agusan-davao. La localisation de la faille est independante des anciennes structures puisqu'elle recoupe la cordillere pacifique du nord mais aussi le bassin. Cependant, lorsqu'elle traverse la cordillere pacifique du sud, la faille reactive d'anciennes structures de la collision avant d'etre finalement prise en relais par une grande faille inverse liee a la subduction sous l'arc de sangihe. La convergence oblique, au niveau de la fosse, ainsi que les decalages differentiels des blocs situes entre la faille philippine et la fosse philippine, et la faille philippine qui progresse vers le sud, produisent un regime d'extension dans la region d'avant-arc de la fosse philippine. Un changement dans la direction du champ de contrainte du nnw-sse/nw-se a e-w a probablement accompagne l'apparition de la fosse philippine. Celui-ci est probablement du a un decouplage simple au niveau de la fosse sans qu'il y ait necessairement changement dans la direction de convergence. Une discordance angulaire diachrone caracterise la migration vers le sud de la deformation. Elle marque la fin de la deformation liee a la collision et donne une limite superieure pour l'age d'apparition de la faille philippine. Ce diachronisme, une manifestation de la progression vers le sud de la collision, suggere que la naissance de la faille philippine prend en relais la collision. Ce travail demontre la rapidite de l'apparition et de la progression, vers le sud de la faille, suivent le blocage de la zone de collision


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 304 P.
  • Annexes : 430 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1994

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Sciences de la Terre Recherche - cartothèque - CADIST.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 94 PA06 6679
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.