Polarisation et intensite du rayonnement diffuse par la surface des asteroides et la poussiere des cometes

par BLANDINE GOIDET-DEVEL

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de A.-C. LEVASSEUR-REGOURD.

Soutenue en 1994

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'objet de cette these est d'analyser les proprietes physiques des particules de poussiere, qui composent le regolite asteroidal ou sont ejectees par les noyaux cometaires. Dans le chapitre 1, nous rappelons les methodes habituellement utilisees pour l'etude de tels corps ; la polarimetrie y est particulierement detaillee. Nous decrivons egalement les instruments spatiaux qui ont fourni les resultats utilises au chapitre 3. Dans le chapitre 2, nous exploitons la base de donnees polarimetriques asteroidales polaris que nous avons creee en rassemblant les donnees se trouvant dans la litterature, ainsi que les donnees de nos propres observations. Nous montrons alors que tous les points correspondant aux asteroides d'un meme type taxonomique peuvent se placer sur une meme courbe, dont l'ajustement est effectue par une fonction semi-empirique trigonometrique (suggeree par lumme, 1992) et dont nous pouvons determiner 4 parametres caracteristiques. Nous montrons par ailleurs que 3 de ces parametres sont lies entre eux. Les courbes de synthese creees pour chaque type taxonomique sont alors suffisamment differentes a grands angles de phase pour pouvoir determiner le type, ou au moins la superclasse, d'asteroides nouvellement decouverts, a condition que les points soient situes au-dela de l'angle d'inversion. Dans le chapitre 3, nous developpons un modele permettant de retrouver l'eclairement recu par le spectrometre tks lors de la rencontre vega/halley, et par le photopolarimetre ope lors de la rencontre giotto/grigg-skjellerup. Ce modele tient compte d'un effet fontaine sur les particules de poussiere, ainsi que des processus de fragmentation. De bons resultats sont obtenus si l'indice de refraction utilise par le modele est celui de la tholine, et si la masse volumique des particules depend de leurs rayons suivant la formule etablie par lamy et al. (1987). Nous montrons egalement, apres avoir ajoute la fragmentation que ce sont les particules de masse caracteristique proche de 5. 10(-11) g qui contribuent le plus a l'intensite diffusee par les poussieres. En conclusion, nous insistons sur l'importance de nouvelles observations afin d'affiner la theorie, et de comparer plus finement les proprietes des particules cometaires et asteroidales

  • Titre traduit

    Polarization and brightness of the radiation scattered by the surface of asteroids and the dust of comets


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 442 P.
  • Annexes : 400 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Observatoire. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : H VIII-233
  • Bibliothèque : Observatoire de la Côte d'Azur. Laboratoire Géoazur. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T I-165
  • Bibliothèque : Observatoire de la Côte d'Azur. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 003966
  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 1994 582
  • Bibliothèque : Observatoire de Paris (Section de Paris). Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : 7121
  • Bibliothèque : Observatoire de Paris (Section de Meudon). Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : (043) GOI
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1994
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.