L'entree de listeria monocytogenes dans les cellules de mammiferes : role de la famille multigenique de l'internaline

par SHAYNOOR DRAMSI

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de P. COSSART.

Soutenue en 1994

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Listeria monocytogenes est l'agent causal de la listeriose humaine. C'est une bacterie a gram-positif, pathogene opportuniste, a multiplication intracellulaire facultative. L'homme se contamine en general a partir des aliments. L'epithelium digestif represente donc la porte d'entree de la bacterie dans l'organisme. Le premier locus genetique implique dans l'invasion a ete identifie au laboratoire en etudiant des mutants non invasifs pour les cellules epitheliales d'origine intestinale. Ce locus est constitue de deux genes, inla et inlb. L'introduction du gene inla dans une espece proche de l. Monocytogenes, l. Innocua, confere a cette bacterie, normalement non invasive, la propriete d'entrer dans les cellules epitheliales in vitro. Par hybridation de type southern, j. L. Gaillard et col. Ont montre que le chromosome de l. Monocytogenes comporte plusieurs fragments homologues a inla. L'un d'entre eux est inlb. Nous avons poursuivi cette etude et nous avons demontre l'existence d'une famille multigenique. Dans la souche sauvage egd, cette famille est composee de sept genes homologues a inla. Celle-ci peut etre divisee en deux sous-groupes, les genes homologues a inla (inlc, inld, inle et inlf) et le gene homologue a inlb (inlb2). Ces genes sont repartis dans quatre loci. Le locus inlab a fait l'objet d'une etude plus poussee. Nous avons demontre que ce locus constitue un operon, dont l'expression depend de la phase de croissance, de la temperature et de prfa, l'activateur transcriptionnel des genes de virulence de l. Monocytogenes. Nous avons montre que l'internaline (codee par inla) est une proteine a la fois associee a la surface bacterienne et presente dans le milieu extracellulaire. En revanche, la proteine codee par inlb se trouve uniquement associee a la surface. Nous avons montre que les proteines de surface codees par inla et inlb conferent a l. Monocytogenes un tropisme cellulaire: l'internaline (inla) permet l'entree dans les cellules epitheliales d'origine intestinale alors que inlb favorise l'entree dans les hepatocytes. De plus, une souche deletee pour inla et inlb est significativement affectee dans sa capacite de colonisation hepatique in vivo. Avec la collaboration de p. Dehoux, nous avons identifie les autres membres de la famille multigenique. Nous avons montre que les genes inlc, inld, inle et inlf codent pour des proteines de 548, 567, 499 et 827 acides amines respectivement et qui partagent les memes caracteristiques que l'internaline, a savoir une sequence signal, deux regions de repetitions (la premiere est riche en residus leucines) et une region hydrophobe dans la region c-terminale precedee de l'hexapeptide lpxtgx (ou x represente n'importe quel acide amine) suggerant une association des proteines a la paroi bacterienne. Nous avons montre que tous les genes inls sont transcrits. La transcription des genes inlc, inld, inle, inlf et inlb2 au cours de la courbe de croissance a 37c est differente de celle du locus inlab. Enfin, nous avons montre que les loci inlcde et inlb2 sont respectivement impliques dans l'entree de l. Monocytogenes dans les hepatocytes humains et dans les fibroblastes murins


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 235 P.
  • Annexes : 203 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1994
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.