Une approche modulaire intégrant les réseaux de Pétri colorés pour la spécification de systèmes distribués

par Haféda Bachatène

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Pascal Estraillier.

Soutenue en 1994

à Paris 6 .


  • Résumé

    Nous présentons un formalisme hybride appelé unité de modélisation. Celui-ci emprunte des résultats d'analyse orientée objet, il modélise un système au moyen des réseaux de Pétri colorés et énonce les propriétés à vérifier sur les comportements modélisés. Les propriétés sont des invariants qui doivent être vérifiés en permanence et concerne le domaine des attributs, des paramètres d'opération, ou des contraintes dynamiques portant sur un ensemble d'opération. Le premier type d'invariant peut être énoncé par la logique du premier ordre, mais le second requière une logique modale, par exemple la logique temporelle. Afin de vérifier la spécification, les invariants exprimés en logique du premier ordre sont transformés en transitions de vérification appelées fact, qui viennent augmenter le comportement original. L'analyse du réseau augmenté permet de vérifier si les invariants sont respectés par le modèle. Les invariants dynamiques sont vérifiés en analysant les propriétés structurelles du comportement, ou en considérant l'espace des états accessibles, cette dernière technique étant celle préconisée pour l'évaluation de formules de logique temporelle. Afin d'assurer une transformation cohérente des spécifications en réseaux colorés, notre approche structure les modèles en interface et en corps, permettant de garder trace des compositions de spécification. Nous définissons un modèle de réseau coloré modulaire appelé module-net, qui encourage une telle encapsulation et supporte la hiérarchie d'inclusion. L'approche suggère une amélioration de la preuve de spécification, en ouvrant la voie à des recherches dans la vérification modulaire de spécifications


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : VII-279 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 105 REF.Bibliogr. p. 271-279

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Ecole Polytechnique de l’Université François Rabelais . Départements Electronique et Energie, Informatique, Mécanique et Systèmes. Centre de documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : DI-TH-354
  • Bibliothèque : Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines. Direction des Bibliothèques et de l'Information Scientifique et Technique-DBIST. Bibliothèque universitaire Sciences et techniques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T940622
  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie . Section Mathématiques-Informatique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 1994 472
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1994
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.