Le promoteur du gene de l'aspartate aminotransferase cytosolique : expression basale ubiquitaire et regulation hepatique par les glucocorticoides

par MICHELE GARLATTI

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de R. BAROUKI.

Soutenue en 1994

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'aspartate aminotransferase cytosolique, aspatc, est une enzyme ubiquitaire dont l'activite est regulee par differentes hormones specifiquement dans certains tissus. Dans le foie, elle est regulee positivement par les glucocorticoides, l'ampc et negativement par l'insuline. Dans ce tissu, cette regulation hormonale est en accord avec la participation de l'aspatc a la neoglucogenese. L'aspatc participe aussi a la navette malate-aspartate, une etape de la respiration cellulaire necessaire a la survie de toutes les cellules, expliquant ainsi son expression ubiquitaire. Au cours de ce travail, je me suis principalement interessee aux mecanismes moleculaires de l'expression basale ubiquitaire de l'aspatc et de sa regulation hepatique par les glucocorticoides. Nous avons montre que le promoteur du gene de l'aspatc est reconnu par differents facteurs transcriptionnels dans differents tissus et que, par consequent, l'activite basale d'un promoteur ubiquitaire ne resulte pas forcement de la transactivation par un facteur ubiquitaire. Nous avons montre egalement que la distribution des arn messagers codant pour l'aspatc etait homogene au niveau du parenchyme hepatique dans des conditions d'expression basale. En revanche, la regulation par les glucocorticoides du taux d'arn messagers est surtout presente dans les hepatocytes periportaux, ou est majoritairement localisee la neoglucogenese. La regulation hormonale du gene de l'aspatc est donc specifique de tissu et de cellule. Cette regulation hormonale est transcriptionnelle et s'effectue par l'intermediaire de deux sites au niveau du promoteur. Le site proximal est constitue d'une sequence de reponse aux glucocorticoides inhabituelle, appelee gre a. La sequence gre a de 20 pb est la combinaison de deux gre inactifs chevauchants qui forment ensemble une unite fonctionnelle. Cette sequence fixe un tetramere de recepteurs aux glucocorticoides: deux dimeres de recepteurs aux glucocorticoides se fixent avec une tres grande cooperativite de part et d'autre de la double helice d'adn


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 192 P.
  • Annexes : 246 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T Paris 6 1994 368
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1994
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.