Contribution a l'etude de la regulation des genes du recepteur de l'acetylcholine a la jonction neuromusculaire au cours du developpement

par AYMERIC DUCLERT

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Jean-Pierre Changeux.

Soutenue en 1994

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Dans le muscle squelettique adulte, la distribution du recepteur de l'acetylcholine musculaire est presque exclusivement restreinte a la jonction neuromusculaire. Nous avons etudie les mecanismes responsables de la compartimentation d'expression des genes codant les diverses sous-unites qui composent ce recepteur. Cette compartimentation engage la repression par l'activite electrique des genes du recepteur de l'acetylcholine dans les zones extrajonctionnelles. Nous avons montre que l'augmentation de l'arnm de la sous-unite alpha par suppression de l'activite electrique dans les cultures de myotubes requiert une synthese continue de proteines. Nous avons alors etabli que l'innervation motrice reprime l'expression des arnm de certains facteurs myogeniques de la famille de myod, notamment la myogenine. Ainsi, l'activite electrique pourrait reprimer les genes du recepteur de l'acetylcholine en reduisant la quantite de facteurs disponibles pour l'activation de ces genes. La compartimentation sous-synaptique fait egalement intervenir le maintien de l'expression des genes du recepteur de l'acetylcholine a la jonction neuromusculaire elle-meme. Un milieu conditionne par les cellules de la moelle epiniere augmente le contenu en recepteur de cultures primaires de myotubes. Le systeme de seconds messagers utilise est distinct de celui emprunte par le peptide derive du gene de la calcitonine, mais a des caracteristiques communes avec celui engage par l'activite electrique. Dans un second temps, nous avons tente d'identifier les sequences regulatrices qui conferent au gene de la sous-unite epsilon du recepteur de l'acetylcholine une expression restreinte a la jonction neuromusculaire. Nous avons ainsi montre qu'une construction de 83 nucleotides en amont du depart de la transcription a une expression preferentielle a la jonction neuromusculaire et que le site myod qu'elle contient n'est pas necessaire


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 152 P.
  • Annexes : 470 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1994
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.