Caracterisation d'optiques interferentielles multicouches gravees adaptees aux domaines x et x-uv a l'aide du rayonnement synchroton. Application : polychromateur et monochromateur a bande passante etroite

par STEPHANE BAC

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de R. BARCHEWITZ.

Soutenue en 1994

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Ce travail concerne l'etude experimentale de reseaux lamellaires multicouches d'amplitude (rlma) graves sur des miroirs interferentiels multicouches adaptes aux rayonnement x et x-uv. Cette gravure est realisee suivant des traits de meme largeur, paralleles et equidistants entre eux, par une attaque chimique a l'aide d'un gaz fluore. Les principaux avantages de ces systemes optiques est de combiner a la fois, le bon pouvoir reflecteur des miroirs multicouches et les proprietes dispersives des reseaux. Des reseaux lamellaires graves sur des miroirs interferentiels multicouches en tungstene/carbone ont ete testes aupres de la source synchrotron super-aco (lure/orsay) dans la region du kev. Dans un premier temps, des figures de diffraction ont ete obtenues pour un echantillon grave suivant un rapport cyclique de 1/2 (partie non gravee divisee la periode des traits). Les resultats experimentaux obtenus ont mis en evidence l'influence de la gravure sur l'affinement de la bande passante un miroir. La seconde etape de ce travail a ete, a l'aide d'un echantillon grave pour un rapport cyclique de 1/10 et comportant un grand nombre de paires de couches w/c, de mettre en evidence l'influence directe de ces deux derniers parametres sur la reduction de la bande passante. Nous montrons alors comment cette propriete, combinee au caractere selectif de la reflexion de bragg, permet d'utiliser un tel reseau pour separer spatialement et spectralement le rayonnement emis d'une source polychromatique continue


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 206 P.
  • Annexes : 82 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T Paris 6 1994 305
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1994
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.