Enzymes de protection contre les radicaux libres dans le systeme nerveux central de l'homme avec une reference particuliere pour le mecanisme de la mort des neurones dopaminergiques dans la maladie de parkinson

par Ping Zhang

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de F. JAVOY-AGID.

Soutenue en 1994

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La maladie de parkinson est caracterisee par la degenerescence selective des neurones dopaminergiques de la substantia nigra, dont la cause est inconnue. De nombreux arguments plaident cependant faveur d'un role du stress oxydatif dans le mecanisme de la mort de ces neurones. Une augmentation de la production ou un defaut degradation des radicaux libres dans le mesencephale pourrait donc participer au processus pathologique. L'objectif de notre travail a ete d'analyser la distribution des enzymes dans le mesencephale humain. L'analyse a ete realisee sur mesencephale humain post-mortem en utilisant des techniques anato-biochimiques. Trois enzymes de detoxification ont ete analysees dans ce travail: sod cu/zn, sod mn et gpx. Les premieres deux catalysent la transformation du radical superoxide en peroxyde d'hydrogene et la derniere permet de transformer la peroxyde d'hydrogene en l'eau. Nos donnees montrent: i) une expression ubiquitaire de la sod mn dans le mesencephale, ii) une localisation exclusivement neuronale des deux formes de sod mn dans la substantia nigra, iii) une plus faible expression de la sod cu/zn dans les regions mesencephaliques plus vulnerables dans la maladie de parkinson. Parallelement, gpx est retrouvee: iv) exclusivement dans les cellules gliales et v) en quantite plus faible dans les regions les plus vulnerables dans la maladie de parkinson. Ces donnees suggerent donc que les regions dopaminergiques les plus vulnerables dans la maladie de parkinson sont les moins protegees contre le stress oxydatif. De plus, la localisation differentielle des enzymes de detoxification des radicaux libres dans les neurones et les cellules gliales suggere une co-operation particuliere entre ces deux types de cellules pour l'elimination des radicaux libres


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 133 P.
  • Annexes : 222 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1994
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.