Contributions a l'etude de la proteine lamb d'escherichia coli k-12 et de la proteine j du phage lambda

par CATHERINE WERTS

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de M. HOFNUNG.

Soutenue en 1994

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Mon travail experimental porte sur l'etude d'une proteine de membrane externe d'escherichia coli k-12, la proteine lamb, egalement appelee maltoporine. Lamb permet specifiquement la translocation au travers de la membrane externe des maltodextrines, ensuite prises en charge par les autres constituants du systeme maltose. Cette proteine homotrimerique possede vraisemblablement une structure comparable a celle des porines organisees en tonneaux b. En absence de donnees cristallographiques a haute resolution de la structure de lamb, nous nous sommes interesses au repliement de cette proteine dans la membrane, en utilisant comme approche, la comparaison de l'antigenicite, des fonctions et des sequences de maltoporines d'autres enterobacteries que e. Coli k-12. Les resultats fournissent des indications quant a l'organisation structurale et fonctionnelle de la proteine lamb. Par ailleurs, la proteine lamb constitue le recepteur membranaire d'e. Coli permettant l'infection par le phage lambda (). Les mecanismes d'adsorption a la surface de la bacterie puis d'injection de l'adn du phage sont tres peu connus. Le phage s'adsorberait sur le recepteur par l'intermediaire de la fibre terminale, constituee par la proteine j, ce qui permettrait ensuite l'ejection de l'adn. Nous nous sommes interesses a l'interaction entre les proteines lamb et j. Pour cela, nous avons selectionne et analyse une serie de phages mutants tres particuliers, capables d'utiliser en plus de la proteine lamb sauvage, des recepteurs lamb alteres, comportant des mutations qui conferent la resistance au phage lambda sauvage. Les resultats confirment que la proteine j est bien impliquee dans cette interaction mais soulevent des questions quant a la nature de cette interaction. Ce manuscrit comprend tout d'abord une revue bibliographique qui traite, d'une part, de l'etude de la topologie et de l'organisation fonctionnelle de la proteine lamb, et d'autre part, des premieres etapes de l'infection d'e. Coli par le phage lambda et de son interaction avec le recepteur lamb. Les resultats experimentaux presentes dans les articles, sont egalement inclus et discutes dans la revue. Les donnees bibliographiques concernant les recepteurs et les mechanismes impliques dans l'interaction entre e. Coli ou s. Typhimurium et d'autres phages que lambda, sont compilees en annexe de la these


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 253 P.
  • Annexes : 329 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 1994 285
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1994
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.