Croissance et caracterisations de films supraconducteurs de bisrcacuo deposes par ablation laser

par Laurent Ranno

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de J. PERRIERE.

Soutenue en 1994

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'etude porte sur des couches minces de bisrcacuo deposees par ablation laser sur un substrat de mgo(001). La croissance de la phase bi-2212 s'effectue in situ a 700c et sous une atmosphere de 0,1 mbar d'oxygene. La texture des films a ete etudiee par diffraction de rayons x et par canalisation d'ions d'he de 2 mev. De tres bons taux de canalisation de 30% ont ete mesures sur des films d'epaisseur inferieure a 100 nm, malgre le fort desaccord de maille film-substrat. L'importance de l'intercroissance des phases bi-2201, bi-2212 et bi-2223 est mise en evidence et son influence sur les spectres de diffraction x est demontree. L'intercroissance est reliee aux ecarts de stoechiometrie et aux conditions de croissance. L'epitaxie des films est verifiee par diffraction rasante de rayons x et par canalisation planaire. Outre les orientations a 0 et 45, l'origine de l'orientation a 13 est discutee dans le cadre du modele n. C. S. L. L'hypothese d'une structure particuliere a l'interface est proposee. La temperature critique des films synthetises a 700c ne depasse pas 50 k. Apres recuit a 870c la tc atteint 90 k. Les modeles associant aux fluctuations de conductivite du type aslamazov-larkin, la granularite des films ne permettent pas de rendre compte de l'exces de conductivite au dessus de la transition. Une modelisation relaxant l'hypothese d'homogeneite de la supraconductivite des grains est proposee, et permet d'obtenir la distribution de temperatures critiques de ceux-ci. L'utilisation d'oxygene 18 et de microanalyses nucleaires permet de relever l'effet important de l'oxygene dans la synthese. Le role du recuit a 870c est discute


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 126 P.
  • Annexes : 82 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1994
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.