Perception et reaction gravitropiques de racines de colza (brassica napus) transforme par agrobacterium rhizogenes a4

par Valérie Legué

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Gérald Perbal.

Soutenue en 1994

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le clone racinaire de colza, transforme par agrobacterium rhizogenes a4, a integre la partie entiere tl (genes rol) et la partie tr (genes aux). Pendant 24 h de stimulation continue, l'angle de reponse optimale des racines normales est obtenu pour un angle de stimulation de 135 (par rapport a la direction de la gravite) alors que les courbures observees a 90 et 45 sont plus faibles. En revanche, les racines transformees developpent a 45 et a 90 une tres faible courbure. La reponse gravitropique observee a 135 chez ces racines presente un interet particulier: les extremites racinaires developpent une forte courbure, atteignent la position horizontale et continuent de croitre dans cette direction. Ainsi, les racines de germinations de colza transforme par l'adn-t d'agrobacterium rhizogenes presentent une reaction gravitropique reduite. Nous avons ensuite recherche, la ou les causes responsables de la modification de ce comportement gravitropique. L'examen des cellules corticales a montre que les cellules des racines transformees, n'etablissent pas de dissymetrie d'elongation apres 1 h 30 de stimulation a 90, contrairement a celles des racines normales. L'application ponctuelle d'une bille contenant de l'aia le long de la racine a montre que la zone de reponse a l'aia correspond a la zone de la courbure gravitropique et que celle des racines normales presentent une plus grande sensibilite a l'aia exogene que celle situee au meme niveau chez les racines transformees. L'analyse du temps de presentation indique une diminution de la sensibilite a la gravite des statocytes (cellules de la coiffe). Cette difference de sensibilite a la gravite entre les deux lots de racines, ne peut pas s'expliquer par une modification de l'anatomie des cellules de la coiffe. L'etude in vivo du deplacement des amyloplastes, impliques dans la perception de la gravite, a montre que celui-ci est ralenti chez les racines transformees. La modification du gravitropisme des racines de colza transforme par agrobacterium rhizogenes s'explique donc a la fois, par une faible aptitude des cellules a repondre au transport lateral de l'aia et par une diminution de la sensibilite au stimulus gravitropique

  • Titre traduit

    Perception and gravitropic reaction of seedling roots transformed by agrobacterium rhizogenes a4


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 108 P.
  • Annexes : 254 REF.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Bibliothèque Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 1994 172
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1994

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1994PA066172
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.