Methodologie d'evaluation du pouvoir entartrant des eaux et de l'efficacite des procedes antitartre

par ABDELALI KHALIL

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de R. ROSSET.

Soutenue en 1994

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La formation incontrolee de depots incrustants (compacts et adherents) de carbonate de calcium a des consequences techniques et economiques nefastes. La lutte antitartre dispose de familles d'inhibiteurs d'entartrage (phosphonates, polycarboxylates) d'une grande efficacite mais qui ne sont pas utilisables dans les eaux de distribution et dont les effets sur l'environnement sont insuffisamment connus. Elle dispose aussi de nombreux procedes physiques fondes sur la microelectrolyse de l'eau ou l'utilisation d'aimants permanents dont l'efficacite doit etre controlee. Les aspects methodologiques sont donc importants mais difficiles dans la mesure ou l'on recherche des techniques d'etude pouvant mettre en evidence un effet antitartre en un temps court, tandis que l'incrustation d'une surface solide est, par essence, un phenomene a long terme. Les methodologies qui sont decrites mettent en uvre la formation controlee d'un depot de carbonate de calcium par la reduction electrochimique de l'oxygene dissous. On peut proceder par chronoamperometrie a potentiel impose et y coupler l'utilisation d'une microbalance a quartz qui permet alors d'acceder a la masse du tartre deposee. La morphologie des courbes chronoelectrogravimetriques est decrite et interpretee en terme de temps de germination, vitesse d'entartrage, temps d'entartrage. La mesure de l'impedance electrochimique montre que l'on peut acceder a une resistance haute frequence qui caracterise, globalement, l'epaisseur du depot, sa compacite et son adherence a l'electrode. La microscopie electronique a balayage permet de visualiser le depot de tartre et d'en estimer l'etat de cristallisation. La correlation des resultats obtenus par ces differentes methodes demontre l'efficacite des procedes physiques tels que les procedes electrolytique (cris-eautonic) et magnetique safog. L'efficacite de certains inhibiteurs d'entartrage a ete mise en evidence


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 168 P.
  • Annexes : 37 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1994
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.