Synthese, caracterisation et proprietes de tensioactifs susceptibles de former des nanolatex

par AMEL HAMMOUDA

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de M.-P. PILENI.

Soutenue en 1994

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les microemulsions inverses sont des solutions optiquement claires et de faible viscosite constituees de gouttelettes d'eau stabilisees par des tensioactifs et dispersees dans une phase apolaire. Nous avons synthetise et caracterise des methacrylates de dialkyldimethylammonium (alkyl = decyl, dodecyl, octadecyl) qui sont des tensioactifs susceptibles de former des micelles inverses et dont le contre-ion est polymerisable. Ces tensioactifs sont solubles dans le toluene et le benzene et, par addition d'eau, les solutions restent monophasiques, stables, transparentes et peu conductrices. Des etudes par diffusion de rayonnements (rayons x et neutrons aux petits angles, lumiere) effectuees sur des microemulsions inverses de methacrylate de didecyldimethylammonium montrent que la taille de ces micelles inverses augmente lineairement en fonction de la teneur en eau, w, egale au rapport des concentrations en eau et en tensioactif. Un bon accord est obtenu par comparaison des rayons determines par les differentes techniques. Selon la teneur en eau, le rayon des gouttelettes varie entre 15 et 50 a. L'irradiation ultra-violette des microemulsions inverses de methacrylate de didecyldimethylammonium en presence d'un photoamorceur (l'azobisisobutyronitrile) conduit a une polymerisation partielle des tensioactifs. La caracterisation des particules polymerisees effectuee a l'aide de plusieurs techniques (diffusion dynamique quasi-elastique de la lumiere, chromatographie d'exclusion sterique et microscopie electronique a transmission) montre que la polymerisation de ces micelles inverses conduit a des latex de tres faible taille. En effet, leur diametre est de quelques dizaines d'angstrom, soit du meme ordre de grandeur que celle des micelles non polymerisees


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 112 P.
  • Annexes : 133 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1994
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.