Contribution a l'etude du comportement electrochimique des acides ascorbique, oxalique et formique dans le cadre de leur destruction apres utilisation en electropolissage

par MOHAMED HACH

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de R. ROSSET.

Soutenue en 1994

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'electrodecontamination a ete adoptee comme methode de traitement des aciers inoxydables constituant les materiaux des generateurs de vapeurs ; elle consiste a effectuer un polissage electrolytique au moyen de solutions d'acides concentrees. L'emploi de solutions d'acides organiques reducteurs pour remplacer l'electrolyte parker, parait judicieux dans la mesure ou leur oxydation electrochimique mene uniquement a la formation d'eau et de dioxyde de carbone. Une telle situation devrait permettre de s'affranchir du probleme de retraitement des effluents contamines: il ne reste plus qu'a confiner les elements radioactifs, en solution aqueuse, lesquels peuvent etre retenus sur un polymere echangeur d'ions. L'etude de l'oxydation electrochimique de chacun des acides organiques sur platine et sur acier inoxydable a ete effectuee pour determiner les conditions conduisant a leur destruction electrochimique et pour mettre en evidence les interactions entre ces acides et l'acier inoxydable considere. Nous avons montre que la reaction d'oxydation electrochimique de l'acide ascorbique est irreversible et rendue plus aisee par une augmentation du ph ou de la temperature. Le comportement anodique de l'acide oxalique, sur platine, montre que sa destruction electrochimique en dioxyde de carbone et eau, cinetiquement tres lente a temperature ambiante, devient possible par l'augmentation de la temperature et/ou de la tension appliquee entre les electrodes. En revanche, l'oxydation electrochimique simultanee de l'acide et de l'electrode d'acier, dans la meme zone de potentiel, ne permet pas de realiser une electrolyse selective. L'analyse des caracteristiques courant-tension relatives a l'oxydation electrochimique de l'acide formique montre un empoisonnement important et immediat de la surface de l'electrode (de platine ou d'acier) qui rend impossible la destruction de celui-ci par electrolyse. L'utilisation d'un charbon actif pour catalyser la reaction d'oxydation de l'acide formique par l'oxygene s'est averee efficace


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 143 P.
  • Annexes : 107 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1994
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.