Les merozoites de plasmodium : biologie et role dans la chimioresistance

par AGNES BEAUTE-LAFITTE LAFITTE

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de I. LANDAU.

Soutenue en 1994

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Nous avons precise les relations entre biologie du merozoite et chimioresistance spontanee. Nous avons essentiellement utilise le modele plasmodium yoelii nigeriensis qui est le plus chimioresistant des plasmodium des rongeurs mais nous avons egalement effectue une etude comparative de plusieurs souches. Plasmodium yoelii nigeriensis est tres asynchrone. Sa synchronisation sur gradient de percoll-glucose fait apparaitre une montee de la parasitemie essentiellement entre 0 et 6 heures, independante de l'heure d'inoculation. Cette periode suggere l'existence de merozoites qui restent latents (l) et de merozoites qui penetrent rapidement (r). Ces l, en reensemencant les hematies, determinent l'asynchronie responsable de la chimioresistance. Une correlation est faite entre la sensibilite a la chloroquine et la duree de circulation des merozoites: plus le merozoite a une duree de vie importante et une penetration retardee dans l'hematie, plus la souche est asynchrone et chloroquino-resistance. L'etude de la sensibilite de plasmodium yoelii nigeriensis a la chloroquine en fonction de son degre de synchronisme montre que la souche est d'autant plus sensible qu'elle est synchrone. La sensibilite de p. Y. Nigeriensis a l'arteether en solution aqueuse est inferieure a celle de plasmodium vinckei petteri. A l'inverse, plasmodium vinckei petteri est plus resistant avec l'arteether en solution huileuse. L'activite de la drogue entre 3 et 18 heures apres l'injection associee au cycle de 18 heures de p. Y. Nigeriensis explique ce resultat. La sensibilite d'un plasmodium depend de l'interaction entre chronobiologie du parasite/pharmacocinetique du medicament/chronotherapie


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 176 P.
  • Annexes : 73 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1994
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.