Etude du role des proteine kinases dans l'expression des genes des proteines du lait chez le lapin : au niveau de la transduction du message prolactinique et de la matrice extracellulaire

par MAHASTI BAYAT-SARMADI

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de L.-M. HOUDEBINE.

Soutenue en 1994

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La prolactine et la matrice extracellulaire sont les deux principaux facteurs qui regulent l'expression des genes des proteines du lait. La caseine-alphas1 et la transferrine sont les deux principales proteines du lait chez le lapin. L'expression du gene de la caseine-alphas1 est principalement sous le controle de la prolactine, tandis que celle de la transferrine est regulee majoritairement par des composants de la matrice extracellulaire. Les cellules primaires mammaires de lapin ont ete utilisees pour etudier l'effet des inhibiteurs de proteine kinases et phosphatases dans la transduction des signaux delivres par ces inducteurs aux genes de la caseine-alphas1 et de la transferrine. Des conditions de culture appropriees ont ete definies afin d'examiner separement chacun des signaux. Les cellules ont ete cultivees sur support plastique et ensuite trypsinisees pour eliminer la matrice extracellulaire endogene. Ces cellules trypsinisees ont ete reensemensees: a) sur un gel de collagene i pour evaluer l'accumulation de l'arnm de la transferrine induit par la matrice extracellulaire ; b) sur un support plastique pour mesurer le taux des messagers de la caseine-alphas1 induits par la prolactine seule. La staurosporine, la quercetine, le 6-dmap inhibent completement et l'herbimycine partiellement l'expression du gene de la caseine-alphas1 induite par la prolactine en absence ou en presence de la matrice extracellulaire. Ces resultats ont ete egalement confirmes en examinant l'expression du gene de la caseine-beta des cellules de la lignee mammaire de souris, hc11. Dans les memes conditions, le h7, l'analogue de l'erbstatine, le gf109203x, la tyrosine phosphatase, et la lavendustine a n'alterent pas l'accumulation de l'arnm de la caseine-alphas1 dans les cellules primaires mammaires. Seule la quercetine inhibe partiellement l'expression du gene de la transferrine induite par la matrice extracellulaire. Sur des explants mammaires, le pervanadate de sodium, un inhibiteur puissant des tyrosine phosphatases, inhibe l'accumulation des messagers de la caseine-alphas1 induite par la prolactine et il est incapable de mimer l'action de la prolactine. L'examen des extraits cytosoliques montre qu'il n'existe aucune correlation entre l'activite d'une kinase utilisant le substrat mbp et l'expression du gene de la caseine-alphas1 ; bien que cette kinase soit faiblement stimulee par la prolactine. Ces resultats suggerent que: 1) la transduction du signal prolactinique aux genes des caseines passe par des proteines kinases a tyrosine et/ou a serine/threonine et au moins par une tyrosine phosphatase ; 2) la voie de transduction empruntee par le signal prolactinique est distincte de celle qui transduit le signal delivre par la matrice extracellulaire aux genes des proteines du lait


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 176 P.
  • Annexes : 130 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1994
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.