Reaction des organosilanes a l'interface silice/solution. Etude in situ par spectroscopie infrarouge

par MARIE-JOSE AZZOPARDI

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de Hervé Arribart.

Soutenue en 1994

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Nous avons etudie l'adsorption d'organosilanes sur des surfaces planes de silice, grace a une approche par spectroscopie infrarouge que nous avons mise au point pour contourner la difficulte due a la faible surface specifique des substrats plans. Cette methode consiste a travailler en multireflexion interne (ou atr) dans une cellule liquide contenant l'organosilane en solution dans un solvant organique. La silice est deposee en couche mince sur un cristal d'indice eleve, de silicium ou de germanium. L'etude d'un organosilane ne possedant comme fonction non-organique qu'une fonction silanol si-oh, le triethylsilanol (c#2h#5)#3sioh, tes, a prouve que cette methode experimentale permet l'analyse spectroscopique de quantites inferieures au dixieme de monocouche. Nous avons ainsi montre que le tes s'adsorbe par liaison hydrogene sur des sites silanols de la surface puis se greffe de facon covalente avec un faible taux, au plus une molecule pour 1,5 nm#2. En faisant varier la nature des organosilanes, des monocouches denses et des couches polymerisees ont pu etre preparees. Lors du greffage d'un silane ne possedant qu'une fonction chloree si-cl, le diethylchlorosilane (c#2h#5)#2(h)sicl, une monocouche dense est formee avec, au cours d'une premiere etape, consommation d'eau superficielle. Enfin, la reaction d'un silane possedant deux fonctions si-cl, l'ethyldichlorosilane (c#2h#5)(h)sicl#2, conduit a la formation d'une couche d'organosiloxanes constituee de chaines polymerisees dont la croissance est limitee par la quantite d'eau adsorbee sur la surface de silice. Dans tous les cas, nous avons montre que le greffage des silanes sur la surface de la silice s'effectue par des liaisons siloxanes dont la formation met en jeu des silanols de surface

  • Titre traduit

    In situ ftir study of the reaction of organosilanes at the silica/solution interface


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 136 P.
  • Annexes : 80 REF.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Bibliothèque Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1994

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1994PA066022
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.