Modélisation des structures souples poly-articulées : application à la simulation des robots

par Naoufel Azouz

Thèse de doctorat en Mécanique

Sous la direction de M. Pascal.

Soutenue en 1994

à Paris 6 .


  • Résumé

    Dans ce rapport on présente une méthode permettant la simulation des mécanismes flexibles en grands déplacements et petites déformations. En raison de l'augmentation des coûts d'expérimentation, la simulation est devenue nécessaire dès la phase de pre-développement pour vérifier l'admissibilité cinématique du système. Dans le but d'aboutir à un outil de calcul présentant un bon rapport précision/temps de calcul, on a mis au point un modèle dynamique pour les mécanismes articulés qui utilise une description lagrangienne actualisée par rapport à une configuration de réfe��rence rigide. L'étude dynamique de chaque corps (sous-structure) est réalisée à partir d'une analyse modale. On a adopté un schéma incrémental. L'incrément de mouvement de corps rigide ainsi que la déformation sont pris en compte simultanément ce qui permet de tenir compte du couplage inertiel entre le mouvement d'ensemble et la déformation. Pour la connexion des sous-structures, on a établi un formalisme souple permettant de tenir compte aisément d'éventuelles imperfections au niveau des articulations (flexibilité, amortissement, jeux). Des méthodes de résolution spécifiques à chaque cas ont été mises au point, assurant une parfaite compatibilité avec la modélisation des différentes sous-structures. La modélisation globale du système articulé se fait ainsi entièrement à partir des variables modales. D'un autre coté, on a étudié la stabilité numérique de la simulation des mécanismes soumis à des lois de commandes ou comprenant des liaisons imparfaites. Des tests de validation sont présentés à la fin du rapport ; ils montrent l'efficacité de la méthode et du logiciel établis


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 152 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 85 REF.Bibliogr. p. 143-152

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines. Direction des Bibliothèques et de l'Information Scientifique et Technique-DBIST. Bibliothèque universitaire Sciences et techniques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T940561
  • Bibliothèque : Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines. Direction des Bibliothèques et de l'Information Scientifique et Technique-DBIST. Bibliothèque universitaire Sciences et techniques.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T940561
  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1994
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.