Etude par radiolyse en milieu ethanolique du mecanisme d'oxydoreduction radicalaire de la vitamine k

par Lahcen Fackir

Thèse de doctorat en Chimie - Physique

Sous la direction de Monique Gardès-Albert.

Soutenue en 1994

à Paris 5 .


  • Résumé

    In vivo, la vitamine k subit un cycle d'oxydoreduction, dans lequel la forme hydroquinonique kh2 s'oxyde en quinone epoxyde ko. Cette epoxydation, necessitant un transfert de 4 electrons, semble etre couplee a une carboxylation de residus glutamiques en residus carboxyglutamiques. Afin de preciser les differentes etapes monoelectroniques pouvant etre impliquees dans l'action biologique de la vitamine k, une etude radiolytique de la reduction de la vitamine k1 a ete effectuee en solution ethanolique desaeree (ar et n2o). Par radiolyse continue, il a pu etre montre que les radicaux r#. Reduisent la vitamine k#1 avec une constante de vitesse egale a (5,6±1,2) x 10#4 mol#-#1. L. S. #-#1. Le radical semiquinonique resultant, caracterise par radiolyse pulsee, conduit alors par dismutation a l'hydroquinone correspondante k#1h#2 (k = (1,20,3) x 10#8 mol#-#1. L. S#-#1). L'oxydation monoelectronique d'un derive hydroquinonique de la vitamine k note khp a ete egalement etudiee en solution ethanolique aeree. Les resultats obtenus indiquent que khp est un capteur efficace des radicaux peroxyles modeles roo#. . Le produit final d'oxydation correspond a une forme dimerique de la quinone. Une premiere application de l'ensemble de ces resultats concerne l'etude radiolytique de melanges vitamine k#1-modele de residu glutamique. Les resultats obtenus suggerent la possibilite d'une oxydation par les radicaux semiquinoniques k#1h#. Du derive glutamique pouvant permettre de mieux comprendre l'action biologique de la vitamine k.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (101 f.)
  • Annexes : Bibliogr. 105 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque Saints-Pères Sciences (Paris). Service commun de la documentation. Bibliothèque Saints-Pères Sciences.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.