Évaluation de soi, climat familial et adaptation scolaire à l'adolescence

par Claude Bourcet

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Hector Rodriguez-Tomé.

Soutenue en 1994

à Paris 5 .


  • Résumé

    Depuis quelques annees, la classe de seconde de lycee apparait comme un des ecueils les plus redoutables du systeme educatif francais. Sans remettre totalement en cause l'idee d'un optimisme excessif des conseils de classe de college, il nous semble surtout que le niveau academique obtenu par l'eleve jusqu'en classe de troisieme constitue une condition necessaire, mais non suffisante, pour rendre compte de la qualite de son adaptation au lycee. Aux exigences institution nelles plus poussees qu'auparavant, se superposent aussi des contraintes relativement inedites pour l'eleve, comme la necessite de devoir s'assumer seul, de devoir se prendre beaucoup plus en charge qu'auparavant dans un contexte vecu com me moins familial et plus anonyme qu'au college. Ces nouvelles exigences de l'institution scolaire invitent les adolescents a mobiliser de nouvelles ressources adaptativ es. Deux d'entre-elles nous semblent particulierement pertinentes a etudier a ce niveau de la scolarite : - l'evaluation que le sujet fait de lui-meme, que ce soit en situtation scolaire ou dans des domaines lies a l'ecole (la famille, le groupe des pairs), mais egalement la maniere dont il s'estime globalement sans faire reference a des contextes specifiques. - le climat familial de l'adolescent et, plus specifiquement, les attitudes eductives parentales d'independance et de soutien. Pour mesurer l'adaptation scolaire, la performance est d'assez loin l'indicateur le plus utilise dans la litterature psychologique. Mais celui-ci fait selon nous l'objet d'un tel multideterminisme de facteurs personnels, familiaux, et sociaux que nous lui preferons l'approche de lazarus centree sur les copings, c'est-a-dire sur les manieres dont le sujet fait face a une situation difficile sans tenir compte de l'issue de cette situation.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : Foliotation multiple [282 f.]
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque de psychologie Henri Piéron (Boulogne-Billancourt, Hauts-de-Seine). Service commun de documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 18309
  • Bibliothèque : Institut national d'étude du travail et d'orientation professionnelle. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 1994/BOU
  • Bibliothèque : Institut national d'étude du travail et d'orientation professionnelle. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 1994/BOU
  • Bibliothèque : Institut national d'étude du travail et d'orientation professionnelle. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 234.4 BOU

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 2774
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.