Le proto-gbaya : essai de linguistique comparative sur vingt-et-un parlers d'un groupe de langues oubanguiennes

par Yves Moñino

Thèse de doctorat en Lettres

Sous la direction de Jacqueline M. C. Thomas.

Soutenue en 1994

à Paris 5 .


  • Résumé

    Ce travail présente les résultats de l'application de la méthode comparative en linguistique historique à un groupe de langues en situation de continuum, et qui ont fait l'objet d'enquêtes personnelles sur le terrain. A partir de l'ensemble des formules de correspondances régulières, phoniques et morphologiques, on propose des hypothèses sur la phonologie et sur des points de grammaire d'une langue ancestrale appelée proto-gbaya. La méthode suivie, inspirée de M. Guthrie et G. Manessy, permet notamment de restituer les tons lexicaux et grammaticaux de la proto-langue, et de rendre compte d'une évolution de 2 à 3 tons dans une partie des langues actuelles. Elle permet également de poser une alternance morphologique nominale disparue. Une synthèse du système phonologique et une esquisse grammaticale de la langue ancestrale sont présentées, ainsi qu'une répartition des parlers étudiés en sous-groupes généalogiques. Des indications sur le mode de vie des locuteurs du proto-gbaya sont avancées. L'ouvrage est complété par une présentation ethnographique, un vocabulaire comparé de 1031 entrées, et un catalogue de 900 radicaux reconstruits.

  • Titre traduit

    Proto-gbaya : an essay in the comparative linguistics of twenty-one dialects of an ubanguian language group


  • Résumé

    This work presents the results of the application of the comparative method to data obtained from personal field work on a set of dialects in a language continuum. Through the establishement of regular correspondences, hypothesis are developped concerning the phonemic and grammatical features on an original proto-gbaya. The methodology, which draws on the work of M. Guthrie and G. Manessy, allows reconstruction of the lexical and grammatical tones of the protolanguage and accounts for an increase in the number of registers from two to three in some of the present-day languages. An earlier morphological alternance in nouns, now lost, can also be detected. A synthetic statement of the phonemic system and a grammatical sketch of the protolanguage are provided, together with a distributioin into genealogical subgroups. Suggestions are made concerning the probable living conditions of proto-gbaya speakers. The work also contains an ethnographic introduction, a comparative glossary with 1031 items, and a catalog of 900 reconstructed items.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (725 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 685-725

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Limoges (Section Lettres et Sciences humaines). Service Commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 803.95-313 ADI
  • Bibliothèque : Université de Paris - Bibliothèque de Sciences Humaines et Sociales (Paris). Service commun de la documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 17819-<1 À 3>

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 2475
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.