Efficacité pédagogique et utilisation d'un médium privilégié (?), la télévision : médiation culturelle, médiation didactique

par Frédéric Tupin

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Louis Porcher et de Gabriel Langouët.

Soutenue en 1994

à Paris 5 .


  • Résumé

    Une des sources de l'échec scolaire est certainement liée au fossé existant entre, la culture valorisée par l'école et le capital culturel possède par l'ensemble des élèves, comme l'attestent de nombreux travaux de sociologie de l'éducation. Les enquêtes de portée nationale, confirmées par notre étude, précisent que cette culture de masse a pour principal canal de transmission la télévision. Ce trait est particulièrement marque dans l'univers culturel des adolescents en âge fréquenter les classes de 4eme et de 3eme des collèges. Plus spécifiquement, l'écoute qui constitue le plus largement un lien transclasses est centrée autour du pole des fictions. Prenant appui sur ce constat, notre objectif principal de recherche est de mettre en lumière les effets éventuels que pourrait avoir une action pédagogique qui s'appuierait sur cette culture première des élèves. La pratique scolaire "fictionnelle" la plus répandue étant le réécrit, notre hypothèse centrale met en jeu le rôle de médiation que pourraient jouer les enseignants entre ces deux formes narratives. La complexité de l'analyse de tout acte pédagogique suppose que soit dépassée cette première opposition dichotomique. Aussi, d'autres variables semblent avoir des effets directs sur les résultats des élèves, y compris dans la perspective d'une démocratisation scolaire. Il s'agit de : l'utilisation de supports iconiques dans le cadre des cours, la référence culture télévisuelle des élèves, les pratiques intersémiotiques, l'enseignement des macrostructures textuelles et l'élaboration d'une progression linguistico-didactique définie précisément. Leurs effets se conjuguent, ne s'expriment qu'en interactions, et la condition minimale de "l'efficacité" pédagogique passe par le canal d'une pédagogie linguistiquement explicite. Cette thèse participe au chantier de réflexion centre sur la lutte contre l'exclusion scolaire a forte empreinte culture.

  • Titre traduit

    Effectiveness in the classroom : using television to bridge two cultures


  • Résumé

    One of the causes of academic failure is certainly the gap that exists between the culture valued by the schools and the culture of their students, as attested to by numerous sociological research in education. Inquiries at the national level, confirmed by this study, indicate that mass culture is for the most part transmitted through television. This phenomenon is particularly evident in the cultural word of adolescents in the 9th and 10th grades. More specifically the audience which constitutes the broadest connection transanding social class is centered around the genre of fiction it is, therefore, the principal goal of this research to ascertain the possible results of an educational approach that utilizes the student's primary culture. Because "fiction" in the schools is usually in the form of written stories, it i writer's purpose to explore the role of teachers as mediators between these two narrative forms. The complex analysis of any pedagogical method supposes that dichotomy between the two be transcended. Furthermore, other variables seem to have direct effects on student's success, even in the perspective of a scholastic democratization. To be taken into consideration are: the use of iconic supports in the framework of the courses, refere to the televisual culture of students, intersimiotic practics, the teaching of textual macrostructures, and the elaborate of a precisely defined linguistic-didactic progression. Effects of all the above come together and expressed only through interactions, and their pedagogical efficacity depends on an explicit linguistic pedagogy. This thesis is consistent with point of view that students must not be discriminated against in the classroom because of their culture.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (viii-953 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 658-673

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Diderot LSHS (Lyon).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Université Paris Descartes - Bibliothèque de Sciences Humaines et Sociales Descartes - CNRS (Paris). Service commun de la documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 17503-<1 À 3>

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 2546
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.