Rejet suraigu xénogénique in vitro dans la combinaison porc-homme : mécanisme de l'activation du complément, induction d'une accommodation, détermination des xénoantigènes

par Zhongxin Zhao

Thèse de doctorat en Médecine

Sous la direction de Didier Houssin et de Bernard Jacques Weill.

Soutenue en 1994

à Paris 5 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Le mécanisme du rejet hyperaigu des xénogreffes dans la combinaison donneur-receveur porc-homme a été analysé in vitro par l'étude de la lyse des cellules endothéliales de porc en présence de sérum humain. Il a été montré que la voie classique et la voie alterne d'activation du complément interviennent simultanément dans ce modèle. Le phénomène d'accommodation des cellules endothéliales porcines aux anticorps et au complément humain a été observé lorsque les cellules étaient préincubées en présence de sérum humain décomplémenté. Ce phénomène semble être lié à l'action des IgG par l'intermédiaire de leur fragment Fc et fait intervenir une inhibition de la cytotoxité liée à la voie directe d'activation du complément. Cette accommodation ne s'associe pas à la modulation des xénoantigènes membranaires du porc, ni à l'inhibition du dépôt de fractions du complément. Dans le but de définir les épitopes glucidiques des xénoantigènes membranaires de porc reconnus par les anticorps naturels humains, neuf glycoconjugués (GC) de synthèse et la mucine gastrique de porc ont été évalués dans un test d'inhibition de la cytotoxicité du sérum humain pour les cellules endothéliales de porc. Quatre QC ont présenté un effet inhibiteur, mais la mucine gastrique de porc qui contient les déterminants G1cNAc (1,4)Gal et Gal(1,3)Gal a présenté l'effet inhibiteur le plus fort. Ces observations ouvrent des perspectives quant à la prévention du rejet hyperaigu des xénogreffes par le détournement de l'activation du complément humain ou par l'inhibition de la réaction entre xenoantigènes porcins et anticorps naturels humains.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (62 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle médecine et odontologie.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.