La fiction de l'Occident : la figuration romanesque de l'Occident dans des oeuvres de Thomas Mann (Der Zauberberg), Franz Kafka (Der Verschollene, Das Schloss) et Albert Cohen (Solal, Mangeclou, Belle du Seigneur, Les Valeureux)

par Philippe Zard

Thèse de doctorat en Littérature comparée

Sous la direction de Yves Chevrel.

Soutenue en 1995

à Paris 4 .


  • Résumé

    L'occident (ouest, west, westen, abendland) désigne à la fois un territoire (Europe occidentale et Amérique), une civilisation, et une orientation dans l'espace. Les romans de Thomas Mann, Franz Kafka et Albert Cohen permettent d'étudier l'occident comme sphère culturelle et comme archétype de l'imagination. La Montagne magique est le récit du déchirement de l'âme allemande (Hans Castorp) entre les puissances de l'ouest (settembrini) et les tentations de l'est (naphta, clawdia chauchat) dans un sanatorium cosmopolite. Les romans de Cohen sont construits autour d'une confrontation entre un espace juif-oriental et la civilisation occidentale. Le Disparu et Le Château de kafka peuvent être lus comme des variations sur le mythe de l'occident (Amérique, hôtel occidental, château du comte Westwest) le mythe de l'occident a été étudié à partir de trois perspectives. L'occident comme rapport à l'espace (dialectique de la sédentarité et du nomadisme, thèmes de l'exil et de l'utopie); l'occident comme rapport à l'histoire (mythe du progrès ou mythe de la décadence, du "soleil couchant"; rapport de la civilisation occidentale à son passé et à ses héritages, notamment médiéval); enfin l'occident comme expérience politique du monde (conflit du national et de l'universel, d'une recherche du sens et d'une idéologie de la puissance). La distinction entre l'identité occidentale (qui se confond avec la culture européenne) et la condition occidentale (comprise comme une dynamique d'émancipation et ou d'exil) permet de dégager la spécificité du mythe de l'occident par rapport à l'idée européenne.

  • Titre traduit

    The West as fiction : Narrative configuration of the West in novel by Thomas Mann (Der Zauberberg), Franz Kafka (Der Verschollene, Das Schloss) and Albert Cohen (Solal, Mangeclous, Belle du Seigneur, Les Valeureux)


  • Résumé

    The west (occident, abendland) refers both to a territory (western Europe and America), a civilization, and a direction in space. Through the novels by Thomas Mann, Franz Kafka and Albert Cohen, the west may be studied as a cultural area and as an archetype of the imagination. The magic mountain is the story of the split of the German soul (hans castorp) between the powers of west (settembrini) and the temptation of east (clawdia chauchat, naphta), in an international sanatorium. Novels by A. Cohen are based on a conflict between a Jewish-oriental area and the western civilization. America and The Castle, by Kafka, may be interpreted as variation on the myth of the west (America, "hotel occidental", "castle of the count Westwest"). The myth of the west has been studied through three approaches: the west as a relation to space (dialectics of sedentarity and nomadism, themes of exile and utopia. . . ); the west as a relation to history (myth of the progress, or myth of the decadence, - "the setting sun"); the west as a political experience of the world (conflict between nationality and universality, between search for sense and ideology of power). The distinction between the western identity (which corresponds to European culture) and western condition (understood as a process of emancipation and or of exile) leads to bring out the specificity of the myth of occident with regard to the European idea.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1999 par Presses universitaires de France à Paris

La fiction de l'occident : Thomas Mann, Franz Kafka, Albert Cohen


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (859 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Picardie Jules Verne. Bibliothèque universitaire. Section Lettres et Sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : X 6865
  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 3120
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 18271-<1,2>

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 2985
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1999 par Presses universitaires de France à Paris

Informations

  • Sous le titre : La fiction de l'occident : Thomas Mann, Franz Kafka, Albert Cohen
  • Dans la collection : Littératures européennes
  • Détails : 1 vol. (IX-330 p.)
  • ISBN : 2-13-049743-8
  • Annexes : Bibliogr. p. [323]-328. Notes bibliogr. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.