Théories esthétiques et polémique littéraire dans les revues moscovites de l'époque romantique

par Isabelle Després

Thèse de doctorat en Études slaves

Sous la direction de André Monnier.

Soutenue en 1994

à Paris 4 .


  • Résumé

    L'étude des débats sur le romantisme dans le Telegraf de Polevoj et Vjazemskij, dans Moskovskij Vestnik, la revue des Ljubomudry, et dans le Teleskop de Nadezhdin, fait apparaitre l'influence décisive de l'idéalisme allemand sur la théorie littéraire des journalistes moscovites, ainsi que les limites du mouvement romantique européen en Russie, rejeté, comme l'avait été précédemment le classicisme français, au nom de l'identité nationale. Les concepts de bien et de vrai ne sont plus clairement dissocies du beau, et on discute la nécessité de construire la future littérature nationale en réalisant une synthèse du classicisme et du romantisme. Le débat sur le caractère national de la littérature prolonge celui des années précédentes sur la langue littéraire. Les partisans de Karamzin s'opposent aux nouveaux archaïstes. Les discussions sur la versification laissent bientôt la place à des débats sur les nouveaux genres littéraires que sont le drame et la prose narrative, et les nouvelles œuvres de Pouchkine provoquent de vives réactions. De ces dix années de débats émerge, plutôt qu'une véritable théorie esthétique, une méthode critique qui permet de dépasser la polémique gratuite et indécente. La fonction de journaliste tend à devenir l'affaire de professionnels, et non plus exclusivement d'amateurs éclairés. Une opposition violente se produit entre les "aristocrates" de la littérature, héritiers de la tradition littéraire et journalistique de Karamzin, et les nouveaux "plébéiens" qui rejettent cet héritage.

  • Titre traduit

    Aesthetic Theories And Literary Controversy In Muscovite Periodicals During The Romantic Era - (1824-1834)


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (443 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 3049
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 17850

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 2451
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.