Quia amore langueo. Iconographie de l'extase, mystique de l'image et théologie de la beauté. Espagne, Flandre, France, Italie. Fin 15e siècle - fin 17e siècle

par Jean-Luc Boucherat

Thèse de doctorat en Sciences des religions

Sous la direction de Mireille Mentré.

Soutenue en 1995

à Paris 4 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    A travers la peinture européenne (Espagne, Flandre, France, Italie de la fin 15e jusqu'à la fin 17e, et une analyse iconographique des saints, particulièrement de st Etienne, Marie Madeleine et Thérèse d'Avila, nous nous interrogerons sur le pouvoir de représentation de l'image face a une expérience ineffable : l'extase, et au delà, sur la puissance de ravissement de l'image elle même. Pour se faire, nous nous appuierons aussi sur les récits mystiques relatant une extase survenue devant une image, nous référant à un plus large corpus historique (les récits de st Francois d'Assise étant essentiels a notre propos). Nous interrogeant donc sur la puissance de ravissement de l'extase nous sommes arrivés à la conclusion suivante : ce n'est pas l'image en elle-même qui ravit, c'est la beautéde l'image qui agit. Beauté des formes, beauté du sujet ou des deux.


  • Résumé

    Through the european painting (Spain, Flanders, France, Italy) from the end of the 15th to the end of the 17th, and an iconographical analysis of the saints, specially of st Etienne, Magdalena, Thérèse d'Avila, we wonder about the ability of representation of image regarding an ineffable experience such as ecstasy, and from beyond, about the ability of ravishment of the image itself. Besides, we base also on mystical writings in relation to an ecstasy happened in front of a picture, refering to a larger historical corpus (st Francis of Assisi's works being necessary for our subject). Mondering about the mighty of ravishment in ecstasy, we come to this conclusion : it is not the picture itself wich ravishes, it is the beauty of the image wich acts. Beauty of frames, beauty of theme or the both of them.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 3148

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/1496
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.