Glorification et mise en accusation de la guerre d'Homère à Brecht dans le miroir de La Guerre de Troie n'aura pas lieu de Giraudoux et son œuvre complète

par Elisabeth Scheele

Thèse de doctorat en Littérature et civilisation comparées

Sous la direction de Pierre Brunel.

Soutenue en 1994

à Paris 4 .


  • Résumé

    Ce drame est l'une des plus belles réalisations du rêve ancien de la paix perpétuelle que l'on puisse trouver dans les œuvres des poètes et des philosophes d’Ovide à Kant, symbolisé par les efforts d'Hector tendant à fermer pour toujours les portes de la guerre. « Œuvre » constitue une sévère critique des poètes qui glorifient la guerre, figures par Demokos dont elle attaque l'idéologie, comme le drame de Karl Kraus Les Derniers jours de l'humanité. L'antagonisme entre l'illusionnisme d'Hector et le pessimisme de Cassandre peut se retrouver également chez Karl Kraus. Giraudoux dénonce une longue tradition de glorification de l'honneur dans la mort héroïque depuis l'antiquité, d'Homère à Shakespeare et Schopenhauer par exemple. Le drame comporte de nombreuses allusions à Briand et à Poincaré. Hector, qui semble être une incarnation de Briand, parait craindre les exigences de réparation de Poincaré. C'est pourquoi il essai de nier tous les dommages en contestant qu'Hélène ait commis un adultère envers Ménélas. Il n'existe donc aucune raison de guerre après la restitution. Mais la Némésis réduit à néant les efforts des hommes de bonne volonté et la guerre a lieu. La parodie burlesque de l'adultère comme raison d'une guerre de dix années constitue en même temps une amère satire d'une vaste littérature qui a glorifié la guerre.

  • Titre traduit

    Glorification and criticism of warfare from Homer to Brecht reflected in Tiger at the gates by Giraudoux and in his complete works


  • Résumé

    The drama is one of the most beautiful realizations of the ancient dream of perpetual peace found in the works of poets and philosophes from Ovid to Kant, symbolized by Hector's efforts to close the gates of war forever. This work is a bitter attack on the poets who glorify war, personified by Demokos, whose ideology it denounces like that of The Last days of mankind by Karl Kraus. The antagonism between the illusions of Hector and the pessimism of Cassandra is also to be found in the drama of Karl Kraus. The drama of Giraudoux attacks a long tradition of the glorification of honor in the heroic death, evident since antiquity and exemplified in works from Homer to Shakespeare and Schopenhauer. There are many allusions to Briand and Poincaré. Hector seems to be an incarnation of Briand. Hector seems to be afraid of Poincaré's demands for reparation. He therefore tries to deny every damage, falsely denying that Helen ever committed adultery. Therefore no reason for a war of revenge exists after the restitution. But nemesis balks the efforts of the men of good will: war breaks out. The burlesque of adultery as a reason for a war lasting for ten years is at the same time a bitter attack of a vast literature which glorified it.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (632 f.)
  • Notes : Thèse non reproduite

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Clermont Université. Section Lettres, Langues et Sciences Humaines Lafayette.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 2921
  • Bibliothèque : Bibliothèque Gernet & Glotz (Paris). (Contact: Marie LERAT) .
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : THE.SCHEELE. Glorification
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.