Peronnik l'Idiot et la légende du Graal

par Isolde Crahay

Thèse de doctorat en Études médiévales

Sous la direction de Philippe Ménard.

Soutenue en 1994

à Paris 4 .


  • Résumé

    Souvestre a emprunte l'expression "bassin d'or" et introduit dans le conte un personnage de légende locale, la peste, vêtue comme Cundrie dans Parzival. Cependant, le reste s'avère authentique. La prétendue "idiotie" de Peronnik, qui réussit en tout, remonte aux temps où l'innocent était censé attirer la protection divine. Les tentations de Peronnik revêtent la forme la plus archaïque du conte t. 551, les frères en quête d'un remède pour leur père. Ce conte figure justement dans les sources de l'histoire de Perceval (la demoiselle de la tente) comme le prouve la comparaison avec le poème de Thornton et le roman de Perceforest. La manière dont le héros tue un corps sans âme avec une pomme et une aide féminine rappelle le schéma archaïque du meurtre du magicien Curoi par Cuchutainn. Le motif du corps sans âme est souvent lié au glaive de lumière dont le diamant est la matière idéale, celle du vajra ou foudre d’Indra libérant les eaux vivifiantes. Avec ses talismans, Peronnik tue et ressuscite exactement comme le dieu irlandais Dagda avec sa massue. Outre une lecture de la légende évoquant banquet funéraire et culte des mânes le conte suggère de vieilles croyances dans la réincarnation des âmes, la naissance de l'un pouvant impliquer la mort de l'autre. Malgré quelques remaniements modernes, Souvestre a transmis une tradition d'un archaïsme surprenant, en relation avec les sources les plus anciennes de la légende.

  • Titre traduit

    Peronnik the Idiot and the legend of the Graal


  • Résumé

    Souvestre published Peronnik the idiot (1845) as an old tradition from Broceliande. The hero gets a diamond lance which kills, with a basin of resurrection, and becomes a king. The tale was compared to the conte du Graal, but is nowadays reputed as an forged one. However, it was then usual to rewrite popular tales. The "idiocy" of Peronnik, who succeeds in everything, dates back to times when madmen were considered as protected by god. The temptations of Peronnik in the delight's dale are the most ancient form of the tale t. 551, which is precisely used in the story of Perceval, as proved from comparisons with the roman of Perceforest, and especially in the Thornton poem. Now, Peronnik kills a "body without soul" with an apple and a feminine help, as Cuchulainn killed Curoi. This motive has been likened with the Irish external soul, and it is valid for the gallows-birds of the tale t. 551. It often joins the sword of light (thrice in diamond) which is obviously the vajra of Indra liberating waters. Near vannes, the princess of the tale, who is sleeping from an unspell and wakes liberated because she finds herself to be a mother, became, probably from euphemism, the yellow quenn; so Souvestre, presenting her as the pest (cf. Legend of elliant, barzaz-breiz) just achieved her metamorphosis. Peronnik, killing his enemies resuscitating his friends, acts exactly as did the Dagda in the yellow book of Lecan. Outside a lecture of the legend alluding to the cult of the manes, the tale suggests prehistorical believing in reincarnation, the rebirth of one involving the death of another. Actually, under the gaudy modern ornaments, the tale has amazing archaic features, and is allied with springs of the legend.

Autres versions

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2013 par Peter Lang à Bern, Berlin, Bruxelles [etc.]

Aux sources féériques du Conte du Graal : Peronnik l'idiot et Perceval le nice


Cette thèse a donné lieu à une publication en 2013 par Peter Lang à Bern, Berlin, Bruxelles [etc.]

Aux sources féériques du Conte du Graal : Peronnik l'idiot et Perceval le nice

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (395 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 2849
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 17307

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 1865
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2013 par Peter Lang à Bern, Berlin, Bruxelles [etc.]

Informations

  • Sous le titre : Aux sources féériques du Conte du Graal : Peronnik l'idiot et Perceval le nice
  • Détails : 1 vol. (423 p.)
  • ISBN : 978-3-03911-754-3
  • Annexes : Bibliogr. p. 377-394. Notes bibliogr. en bas de page. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Acheter en ligne

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2013 par Peter Lang à Bern, Berlin, Bruxelles [etc.]

Informations

  • Sous le titre : Aux sources féériques du Conte du Graal : Peronnik l'idiot et Perceval le nice
  • Détails : 1 vol. (423 p.)
  • ISBN : 978-3-03911-754-3
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier. Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.