Épées, lances et enseignes entre Loire et Meuse, du milieu du VIIIe à la fin du XIIe siècle : textes, images, objets

par Olivier Bouzy

Thèse de doctorat en Archéologie

Sous la direction de Philippe Contamine.

Soutenue en 1994

à Paris 4 .


  • Résumé

    This work assembles the information given by texts, pictures and archaeology. Eight hundred documents have been reproduced : one hundred and twenty spears, two hundred swords found during archaeological digs or by chance, and almost five hundred pictures illustrating manuscripts kept in french and foreign libraries, statutes etc. One hundred and seventeen pages of glossary draw up a catalogue of the vocabulary, collecting quotations taken from two hundred and eighteen texts in latin and middle french and referring to thedifferent etymological dictionaries. On this basis the terms whose interpetation was difficult (scramasax, spatha, ensis, oriflamme) is analysed and the objects designated by these terms are identified. Chronology, techniques of manufacture and use of spears and swords are examined, as well as the hierarchy and evolution of ensigns, analysing the way in which these objects are indebted to roman antiquity, until the development of original forms.

  • Titre traduit

    Swords, spears and ensigns between loire and meuse, from the middle of the eighth to the end of the twelfth century. Texts, pictures, objects


  • Résumé

    Ce travail rassemble les donnees fournies par textes, images et archeologie. Huit-cents documents sont reproduits : cent-vingt lances, deux-cents epees provenant de fouilles ou de trouvailles, et pres de cinq-cents images tirees des manuscrits des bibliotheques francaises ou etrangeres, de la stratuaire, etc. Le vocabulaire est repertorie dans cent-dix-sept pages de glossaire, rassemblant les citations issues de deux-cent-dix-huit textes en latin et en moyenfrancais, sans compter les references aux divers dictionnaires etymologiques. A partir de cela, le vocabulaire presentant des difficultes d'interpretation (scramasax, spatha, ensis, oriflamme) est analyse et les objets ainsi designes sont identifies. La chronologie, les techniques de fabrication et d'utilisation des lances et des epees sont etudiees, ainsi que la hierarchie et l'evolution des enseignes, analysant ce que ces objets doivent a l'antiquite romaine, jusqu'a l'apparition des formes originales.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 4 vol. (296 f., 800 f. de pl.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Poitiers. Service commun de la documentation. BU Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TL 25-1994-12-1,2,3,4
  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 2943
  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 2943
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 17591-<1 À 4>

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut de recherches historiques du Septentrion. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MIC TH 1320
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 2514
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.