N. M. Karamzin et la formation de la langue littéraire russe

par Jean Breuillard

Thèse de doctorat en Lettres

Sous la direction de Jean-Paul Sémon.

Soutenue en 1994

à Paris 4 .


  • Résumé

    The present work surveys the singular experience of nikolaj karamzin (1766-1826), universally proclaimed in his lifetime the "reformer" of russian literary prose. The central argument states the unity of karamzin's views : in karamzin, the same close link unites the author with his readers, ethics with philosophy, language with writing. After analyzing the development of the "reformer" image (chap. 1), the present work explains the part played by karamzin himself in creating his image(chap. 2). The review of the literature (chap. 3) shows a predominance of lexical studies. The second part deals with karamzin's theorical references : the legacy of "russian classicism" (chap. 4), the reference to preciosity (chap. 5) and linguistic doctrine (chap. 6). The third part covers the conquest of "clarity" (chap. 7) and "fluidity" (chap. 8) and ends with an investigation into the means used the author to personalize his writing. In his work, karamzin acts as a philosopher first. Condillac is much more of a guide to him than batteux. There lies the origin of the claim of the "new style" to universality.

  • Titre traduit

    N. M. Karamzin and the reformation of russian literary language


  • Résumé

    L'ouvrage analyse l'aventure singuliere de nikolaj karamzin (1766-1826), universellement proclame de son vivant "reformateur" de la prose litteraire russe. La these centrale de l'etude pose l'unite de son projet : un meme lien unit, chez kramzin, le rapport a l'auteur et au public, le rapport a la morale et a la philosophie, le rapport a la langue et a l'ecriture. Apres la formation de l'image du "reformateur" (ch. 1), la these eclaire la part de karamzin dans la constitution de son image (ch. 2). La revue des etudes (ch. 3) fait apparaitre la predominance des etudes lexicales. C'est aux references theoriques de karamzin qu'est consacree la deuxieme partie : heritage du "classicisme russe" (ch. 4), reference a la preciosite (ch. 5) et doctrine linguistique (ch. 6). La troisieme partie etudie la "maitrise de la complexite" (ch. 7) et la "conquete de la fluidite" (ch. 8). Elle s'acheve sur l'etude des modes d'inscription du "sujet". Dans son ecriture, karamzin se comporte d'abord en philosophe. Son guide est condillac, beaucoup plus que batteux. La est la source de la pretention du "nouveau style" a l'universalite.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (1154 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 2850
  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 2850
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 17300-<1 À 3>

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 1857
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.