Le sexe des anges : les genres en question dans les récits de Jean Genet, de Notre-Dame-des Fleurs à Journal du voleur

par Florence Mercier-Leca

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Pierre Cahné.

Soutenue en 1994

à Paris 4 .


  • Résumé

    The style of the first five narratives of Jean Genet is determined by a triple compulsion : visibility, rejection of society and self-protection. These contradictory springs explain the tensions of the style. They are partly solved by a writing work upon the pre-existent genres. By replacing generic analysis amidst the stylistic studies, it is possible to define a double genericity: a "prospective genericity", which lies in every work of art, and a "retrospective genericity", which is a conscious rewriting of former texts. The study of this "retrospective genericity" in the work of J. Genet allows to gather together the most important stylistic features of this prose. But the perversion of the narratologic types of the novel or of the autographical genres leads not so to destroy these genres than to renew their "horizon d'attente". Thus, "autotransfiguration" rise from the transformation of diary and autobiography, and it allows the author to give a self-magnified image. "Retrospective genericity" is emblematic of genet's ethics (which is an aesthetic) world that comes out from this style, if not identical with the one of the baroque aesthetic, borrows from it a lot of stylistic devices.

  • Titre traduit

    The Sex of The Angels : the Genres Called in Question in the Narratives of Jean Genet, from Notre-Dame-Des-Fleurs to Journal du Voleur


  • Résumé

    Le style des cinq premiers récits de Jean Genet est déterminé par une triple compulsion, la visibilité, le rejet de la société et l'autoprotection. Ces mobiles contradictoires expliquent les tensions du style. Celles-ci sont résolues, en partie, par un travail d'écriture sur les genres préexistants. En restituant l'analyse générique au sein du champ stylistique, il est possible de définir une double généricité : la "généricité prospective", présente en toute œuvre d'art, et une "généricité rétrospective", qui est une récriture consciente des textes antérieurs. L'étude de cette "généricité rétrospective" chez J. Genet permet de fédérer les traits stylistiques majeurs de sa prose. Mais en pervertissant les normes narratologiques du roman ou des genres autographiques, J. Genet aboutit moins à détruire ces genres qu'à renouveler leur horizon d'attente. Ainsi, du journal intime et de l'autobiographie remaniés nait l'"auto-transfiguration", qui permet à l'auteur de donner de lui-même une image magnifiée. La "généricité rétrospective" est un emblème de l'éthique de J. Genet (qui est une esthétique), laquelle inscrit l'imitation, le reflet, l'image, au fondement de l'être. La vision du monde qui ressort de ce style, si elle n'est pas identique à celle de l'esthétique baroque, en emprunte néanmoins maints procédés.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (714, iii f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 2894/1-2
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 17608-<1,2>

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 2533
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.